2 min de lecture Roland-Garros

La manif pour tous perturbe la finale de Roland-Garros

Un manifestant opposé au mariage gay s'est introduit sur le court central de Roland-Garros pendant la finale dimanche 9 juin 2013. Quelques minutes avant, une banderole avait été dépliée en tribune.

Le procès des quatre "Hommen" a été annulé. Ils s'étaient vus notifié leurs droits trop tardivement.
Le procès des quatre "Hommen" a été annulé. Ils s'étaient vus notifié leurs droits trop tardivement. Crédit : AFP

La finale de Roland-Garros entre Rafael Nadal et David Ferer a été interrompu à deux reprises ce dimanche 9 juin. Alors que "Rafa" avait gagné le premier set 6-3, c'est au début du deuxième que le premier incident est survenu.

Des opposants au mariage homosexuel ont déplié une banderole sur l'extérieur de la tribune du court Suzanne-Lenglen. Le match se déroulait sur le court Philippe Chatrier. Leur message "Hollande démission" était visible par les personnes rassemblées à l'extérieur, devant l'écran géant. 

Brandissant des fumigènes dans les tribunes, ils ont crié "François, ta loi on en veut pas" et "François démissionne", selon le récit de témoins présents sur place à RTL.fr. Ces personnes, apparemment jeunes, ont été évacuées du court, ne causant qu'une très légère pause dans le match. 

"Les Hommen ont frappé"

Cette action a été revendiqué par les Hommen via leur compte officiel sur Twitter. Si les Femen sont des militantes féministes qui enlèvent le haut pour défendre leur cause, ces militants anti-mariage gay font de même afin de protester contre la loi Taubira sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels.

À lire aussi
Rafael Nadal  remporté son 12ème titre à Roland Garros le 10 juin 2019 tennis
Les actualités de 7h30 - Nadal à Roland-Garros : "J''arrive pas à trouver des adjectifs", dit Forget

Ensuite, un homme torse nu a sauté par-dessus la rambarde de fleurs qui sépare les spectateurs du court. Masqué et muni d'un fumigène, il a très vite été maîtrisé par la sécurité. Sur son ventre, il avait écrit au marqueur et en anglais "Droits des enfants". Le match a repris quelques secondes plus tard, la fumée s'étant très vite dissipée.

>
Un opposant au Mariage pour tous envahit le court central de Roland Garros

Au total, les membres de la sécurité de Roland Garros ont remis 12 personnes à la police. "On manifeste contre la loi Taubira parce qu'on craint pour l'avenir de nos enfants", a déclaré l'un deux à l'AFP. Ils étaient entendus dans un commissariat parisien en milieu d'après-midi dimanche. 

La rédaction vous recommande
Un homme s'est invité sur le court pendant la finale de Roland Garros 2013
Un homme s'est invité sur le court pendant la finale de Roland Garros 2013 Crédit : Twitter / @Coik

Un incident avait déjà perturbé la finale de Roland Garros en 2009. Un homme était venu défier Roger Federer, alors opposé à Robin Söderling. L'agitateur avait tenté de mettre une écharpe autour du coup du joueur suisse, avant de se lancer dans une mini course-poursuite avec la sécurité. Celle-ci s'était soldée par un plaquage en règle sur la terre battue de la Porte d'Auteuil.

Mais l'incident qui a le plus marqué le monde du tennis reste l'agression de Monica Seles à Hambourg en 1993. Un déséquilibré fan de sa rivale, l'Allemande Steffi Graf, était parvenu à s'introduire sur le court et avait poignardé l'Américaine dans le dos. 

Si la blessure n'a pas causé de dommages physiques trop importants pour la joueuse, celle-ci a été absente pendant longtemps des terrains suite à une dépression. Elle a fait un retour remarqué parmi l'élite mondiale de 1995 à 2003, sans pour autant regagner son niveau d'antan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roland-Garros Info Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants