3 min de lecture Jo-Wilfried Tsonga

"Jo-Wilfried Tsonga peut gagner Roland-Garros", estime l'ancien entraîneur de Noah

INVITE RTL - 30 ans après la dernière victoire française à Roland-Garros, Jo-Wilfried Tsonga pourrait permettre à la France de décrocher un nouveau succès. C'est possible, selon l'ancien entraîneur de Yannick Noah, vainqueur en 1983.

Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros
Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Laurent Bazin
Laurent Bazin et La rédaction numérique de RTL

Plus rien n'arrête Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros. Le joueur français s'est hissé mardi pour la première fois de sa carrière en demi-finale du tournoi, avec un succès impressionnant contre Roger Federer 7-5, 6-3, 6-3.

Pour parvenir en finale, il lui faudra d'abord battre vendredi l'Espagnol David Ferrer, numéro 4 mondial, avant de viser peut-être un nouvel exploit contre un champion comme Rafael Nadal ou Novak Djokovic.

En a-t-il les capacités ? RTL a posé la question à Patrice Hagelauer. Actuel Directeur Technique National du Tennis français, il est aussi l'ancien entraîneur de Yannick Noah. Il a vécu de l'intérieur le sacre du champion il y a 30 ans, un dimanche 5 juin 1983.

Jo Wilfried-Tsonga peut-il gagner Roland-Garros ?

Bien sûr qu'il peut le faire. Il faut y croire, c'est la première condition déjà, qu'il y croit lui-même. Quand on l'a vu hier aussi bien contre un adversaire aussi difficile, c'est qu'il y croit. Il est vraiment présent. Quand on le voit jouer comme il joue depuis le début de la semaine, avec non seulement du bon tennis, mais la bonne attitude, le bon mental on se dit que c'est possible. Le public est derrière lui.

C'est important d'être soutenu par le public ?

À lire aussi
Richard Gasquet à Roland-Garros le 27 mai 2019 tennis
Roland-Garros : Gasquet, Tsonga, Simon, Herbert, Nadal et Djokovic au 2e tour

Le public est toujours très important. Ça vous aide dans les moments difficiles. Quand on est comme Yannick [Noah] ou "Jo", ça vous transcende quelque part, ça vous aide.

Ce n'était pas évident mardi parce que le public français adore Federer. Il était un peu partagé au début et puis finalement il a soutenu Jo quand il s'est mis à très bien jouer. Il était derrière. On est en France, le public est là pour soutenir ses joueurs et quand ils jouent bien, c'est formidable.

Federer est-il aussi bon qu'avant ?

Federer, vous avez vu ses débuts de partie, il est toujours extrêmement difficile à jouer. C'est quelqu'un qui, dès qu'il prend un petit peu l'ascendant sur le joueur, ne lâche pas. C'est quelqu'un qui est toujours dangereux. Il faut l'étouffer. Dès le début, Jo a su mettre la pression qu'il fallait, il a su être le joueur qu'il faut être contre lui, c'est-à-dire un joueur puissant, faire vraiment gicler ses balles très haut sur le revers.

Ne commençons pas à discréditer la valeur de cette victoire

Patrice Hagelauer
Partager la citation

Ce sont les tactiques qu'utilisent les joueurs capables de battre Federer, notamment Nadal sur terre battue, qui a cette balle qui rebondit très haut. C'est la tactique qu'a employé Jo et ça a payé. Ne commençons pas à discréditer la valeur de cette victoire. Jo a très très bien joué contre un Federer, qui sentait que c'était là très difficile de le battre.

Quel est le secret du nouveau Tsonga ?

Il a déjà pris confiance dans son tennis sur terre battue l'année dernière dans un match magnifique contre Novak Djokovic où il a eu plusieurs balles de matches. Il a senti que sur terre battue, il pouvait battre les meilleurs, il s'est incliné de justesse.

Il s'est organisé dans l'année, il a vraiment orienté sa préparation sur le physique. Il a maintenant un excellent physique, il n'est plus blessé maintenant qu'il travaille avec un kiné extraordinaire. C'est quelqu'un qui est en pleine forme physique, qui a progressé au niveau de son mental, qui est beaucoup plus déterminé qu'avant.

Peut-il battre tout le monde désormais ?

Quand on arrive à ce niveau-là, en demi-finale des grands chelems, si on n'y croit pas, il vaut mieux faire autre chose. Celui qui joue contre Nadal et qui se dit c'est un monstre, je vais essayer de gagner quelques jeux, et bien il n'a aucune chance évidemment, tout le monde le comprend.

Jo a mis ses peintures de guerre

Patrice Hagelauer
Partager la citation

Mais ce n'est plus du tout ce à quoi Jo Wilfried-Tsonga pense. Il pense à gagner, c'est bien dans sa tête. Les deux matches qui viennent seront très difficiles. Ferrer c'est vraiment un guerrier, mais là, Jo a mis ses peintures de guerre, il est prêt, il est au combat et vraiment il faut que tout le monde soit derrière lui.

>
Patrice Hagelauer : "Tsonga vainqueur de Roland-Garros ? C'est possible !" Crédit Média : Laurent Bazin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jo-Wilfried Tsonga Sport Tennis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants