2 min de lecture Jeux Olympiques

JO 2024 : Paris dans le coup mais Los Angeles bénéficie du "contrat du siècle"

ÉCLAIRAGE - L'équipe de la candidature de la capitale française a vanté ses points forts à Rio. Mais la "Cité des Anges" possède de très sérieux arguments pour rafler la mise.

Le JO de Rio sur RTL Les JO de Rio sur RTL Le Service des Sports
>
La candidature de Paris 2024 a-t-elle marqué des points à Rio ? Crédit Image : ISA HARSIN/SIPA | Crédit Média : Jean-Michel Rascol | Durée : | Date :
La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Le Service des Sports

2024, c'est déjà demain. À 13 mois de la désignation de la ville hôte des Jeux Olympiques qui suivront ceux de Tokyo en 2020 (verdict en septembre 2017), les représentants de la candidature de Paris n'ont pas ménagé leurs efforts à Rio pour tenter de prendre l'ascendant sur Rome, Budapest et Los Angeles. Dans les salons olympiques comme dans ceux du Club France, le terrain était balisé par la maire de la capitale, Anne Hidalgo, très appréciée aux dires des membres du CIO, Tony Estanguet, dont les trois médailles d'or sont dans ce milieu la meilleure des références, et bien sûr le directeur général de Paris 2024, Étienne Thobois.

"C'était très important pour nous de présenter notre projet et d'avoir le retour des membres du CIO, le retour des athlètes, résume ce dernier. Ici, on a vu que les distances étaient parfois grandes. Nous, on a plus de 85% des sites qui sont à moins de 10 km du village olympique. C'est une force de notre concept qu'on peut mettre en avant. Avec la Tour Eiffel, le Champ-de-Mars, le Château de Versailles et tout ça, c'est clair que ça fait rêver".

Mais la réalité du moment, c'est aussi le lobbying acharné des représentants de Los Angeles, déjà ville-hôte des Jeux en 1984. Denis Masseglia, le président du Comité national olympique et sportif français, croît "qu'on a marqué des points... mais les autres aussi. On sait que du côté de Los Angeles, il y a une énorme équipe et un énorme professionnalisme". La prochaine étape aura lieu mois de novembre, à Doha avec le congrès des Comités olympiques nationaux et la première présentation officielle des quatre villes candidates.

NBC impose sa loi... et peut influer sur l'attribution des Jeux

Outre son Lobbying et son professionnalisme, l'équipe de la candidature de Los Angeles bénéficie d'un autre atout, sûrement le plus puissant : le "contrat du siècle", selon le consultant international pour l'olympisme Armand de Rendinger, passé entre NBC et le Comité international olympique. En échange de plusieurs milliards de dollars, la chaîne de télévision américaine a obtenu les droits de retransmission pour couvrir les événements olympiques jusqu'en 2032.

À lire aussi
Dunk de Rudy Gobert face aux États-Unis en quart de finale du Mondial 2019 basket
Basket : l'équipe de France qualifiée pour les Jeux Olympiques de 2020

Premier impact, pour les Jeux de Rio, NBC a obtenu la programmation des finales de natation de 22h à minuit heure brésilienne - une première -, tout comme le changement d'horaire en pleine compétition de la finale de la poutre féminine. Les téléspectateurs américains ont ainsi pu suivre en début de soirée ou en soirée les exploits de Michael Phelps et de la prodige de la gymnastique Simone Biles, alors que les Européens devaient veiller très tard dans la nuit.

Autre conséquence, beaucoup plus fâcheuse pour la candidature de Paris cette fois : avec cet accord, la télévision américaine représentent un acteur clef quant à l'attribution même des Jeux Olympiques, assure Armand de Rendinger, pour qui le dossier de la "Cité des Anges" a logiquement une longueur d'avance. La candidature française n'est pas hors course, loin de là. Mais Paris ne doit pas imaginer qu'elle va gagner les Jeux seulement grâce à la Tour Eiffel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques JO Rio 2016 JO 2024
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants