1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO 2024 : "L'excitation est toujours là", confie Teddy Riner
1 min de lecture

JO 2024 : "L'excitation est toujours là", confie Teddy Riner

INVITÉ RTL - Pendant près de deux ans, Teddy Riner a multiplié les déplacements, réunions et présentations officielles pour défendre la candidature de Paris.

Teddy Riner, ici en mai 2017, aura 35 ans en 2024
Teddy Riner, ici en mai 2017, aura 35 ans en 2024
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
JO 2024 : "L'excitation est toujours là", confie Teddy Riner
06:02
JO 2024 : "L'excitation est toujours là", confie Teddy Riner
06:02
Calvi-245x300
Yves Calvi
Animateur

Depuis plusieurs années, Teddy Riner défend la candidature de Paris aux JO 2024. Véritable atout de l'équipe du comité de candidature, le judoka français avait estimé qu'accueillir les Jeux à Paris pouvait être considéré comme l'obtention d'"une grosse médaille". Après avoir "donné du cœur" pour mener cette candidature, il guette désormais le vote du CIO qui se déroulera se mercredi 13 septembre à Lima, au Pérou. 

Bien que la capitale soit quasiment assurée d'accueillir les JO 2024, le sportif ne dissimule pas son stress. "L'excitation est toujours là, je suis quelqu'un qui est toujours pessimiste donc je me dis que tant que je ne vois pas cette pancarte se dresser, je ne serais pas rassuré", témoigne-t-il au micro de RTL. 

Pendant près de deux ans, Teddy Riner et l'ensemble du comité de candidature ont multiplié les déplacements, réunions et présentations officielles pour défendre la candidature de Paris. "Ce sont des moments de douleur et de rigolade", confère le judoka qui revient sur l'importante charge de travail nécessaire pour constituer "le plus beau des dossiers". 

Pouvoir tenter l'aventure en 2024, ce serait cool !

Teddy Riner

 En 2024, Teddy Riner aura 35 ans. Quand on lui parle de retraite, l'octuple champion du monde avoue ne pas y penser. Des confidences plutôt rassurantes pour tous ceux qui espèrent pouvoir apercevoir le judoka sur un tatami à Paris. "Pouvoir tenter l'aventure en 2024, ce serait cool !", sourit-il, en précisant se concentrer d'abord sur les Jeux Olympiques d'été qui se dérouleront à Tokyo en 2020.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/