1 min de lecture Jeux Olympiques

Jeux Olympiques : la Russie toujours privée de drapeau pour la clôture

Sanctionnée en raison de nombreux cas de dopage, la Russie ne pourra toujours pas défiler derrière son drapeau lors de la cérémonie de clôture ce dimanche 25 février.

La délégation des athlètes olympiques russes sous bannière neutre lors de la cérémonie d'ouverture des JO.
La délégation des athlètes olympiques russes sous bannière neutre lors de la cérémonie d'ouverture des JO. Crédit : Roberto SCHMIDT / AFP
Nicolas Skopinski
et AFP

Le Comité international olympique (CIO) a maintenu dimanche 25 février la suspension de la Russie décidée en décembre en raison de la mise au jour d'un système de dopage institutionnalisé. Les Russes espéraient pouvoir défiler derrière leur drapeau ce dimanche durant la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Pyeongchang, mais le CIO a décidé à l'unanimité de maintenir la suspension du pays dont deux sportifs ont été contrôlés positifs durant ces JO.

La décision de suspendre le Comité olympique russe (ROC), prise le 5 décembre, prévoyait la possibilité de lever la suspension au dernier jour des JO d'hiver, afin de permettre aux sportifs russes, présents sous bannière neutre, de pouvoir défiler derrière le drapeau russe.
Mais la commission exécutive du CIO a décidé de "ne pas lever la suspension du Comité olympique russe pour la cérémonie de clôture des JO de Pyoengchang 2018", une décision ensuite approuvée à l'unanimité par les 52 membres du CIO présents.

Deux cas de dopage pendant les Jeux

Le CIO "aurait pu envisager de lever la suspension dans la mesure où la délégation des athlètes olympiques de Russie (OAR) a respecté la décision du CIO du 5 décembre", a expliqué son président Thomas Bach en lisant la décision de la commission exécutive. "Toutefois, deux athlètes de l'OAR ont été convaincus de dopage ici à Pyeongchang. Ceci est extrêmement décevant et ne permet pas au CIO d'envisager la levée de la suspension du ROC pour la cérémonie de clôture", a poursuivi Thomas Bach.

À lire aussi
La flamme olympique (illustration) JO 2020
JO de Tokyo 2020 : la flamme olympique partira de Fukushima

Un rapport de l'Agence mondiale antidopage avait mis au jour un vaste système de dopage institutionnalisé mis en place en Russie, notamment durant les JO d'hiver de Sotchi 2014.
De ce fait, seuls 168 sportifs russes considérés comme "propres" ont été admis par le CIO à participer aux JO de Pyeongchang.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques Russie Dopage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792411275
Jeux Olympiques : la Russie toujours privée de drapeau pour la clôture
Jeux Olympiques : la Russie toujours privée de drapeau pour la clôture
Sanctionnée en raison de nombreux cas de dopage, la Russie ne pourra toujours pas défiler derrière son drapeau lors de la cérémonie de clôture ce dimanche 25 février.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/jeux-olympiques-le-cio-maintient-la-suspension-de-la-russie-7792411275
2018-02-25 07:59:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HbHIydw_3YJzxRIEBtCoQg/330v220-2/online/image/2018/0225/7792411302_la-delegation-des-athletes-olympiques-russes-sous-banniere-neutre-lors-de-la-ceremonie-d-ouverture-des-jo.jpg