1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux olympiques : "Je serai là à Rio en 2016", annonce Tony Parker
2 min de lecture

Jeux olympiques : "Je serai là à Rio en 2016", annonce Tony Parker

REPLAY - Le capitaine de l'équipe de France de basket était l'invité de RTL Soir mardi 9 février, pour affirmer son soutien à la candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024.

Le meneur de jeu de Spurs a annoncé qu'il conduirait une dernière fois l'équipe de France à Rio.
Le meneur de jeu de Spurs a annoncé qu'il conduirait une dernière fois l'équipe de France à Rio.
Jeux olympiques : "je serai là à Rio", annonce Tony Parker
04:07
micros
La rédaction numérique de RTL

Le meneur de jeu de l'équipe de France aura fait durer le suspens pendant de longs mois avant de lever le voile mardi 9 février. "Si on est qualifié, je serai là à Rio en 2016", a finalement déclaré Tony Parker au micro de RTL, au plus grand soulagement des amateurs de basket. La détermination du capitaine de l'équipe de France semblait avoir été émoussée par un championnat d'Europe frustrant pour l'équipe de France, marquée par un passage à vide pour Tony Parker. "J'ai une grosse motivation", explique-t-il, "ramener une médaille à mes deux fils" alors que le basketteur sera bientôt une seconde fois papa.

Après sa retraite internationale annoncée pour 2016, il veut s'investir à fond pour promouvoir la candidature de Paris pour accueillir les Jeux olympiques en 2024 : "J'aurai beaucoup plus de temps et je serai disponible pour appuyer cette candidature." "Depuis le début je suis derrière ce projet, avoir les JO à Paris ça serait énorme.", rajoute le basketteur.

Effaré par le manque d'entrain des Français

Lorsqu'on lui apprend que 80% des internautes sondés par RTL.fr se sont montrés hostiles à l'accueil des Jeux olympiques à Paris, Tony Parker ne cache pas qu'il tombe des nues. "Je peux comprendre que les Français soient un peu réticents sur cette somme -le coût annoncé de l'accueil des jeux est de 6 milliards d'euros -, mais on peut encore réfléchir à des solutions", espère-t-il.

D'autant que la concurrence est rude : "Los Angeles et Rome poussent beaucoup, à nous de jouer, de pousser pour cette candidature. Mais il faut que les Français soient derrière." Pour le capitaine des Bleus, le bénéfice sera toujours intéressant pour le pays : "Quand tu reçois les JO, ça crée une dynamique, ça ramène beaucoup d'investisseurs." Alors que le logo officiel de la campagne de Paris sera dévoilé dans la soirée du 9 février, Marc-Olivier lui demande s'il ressemblera bien à une tour Eiffel formant la date 2024. "C'est à peu près ça !", répond Tony Parker en riant.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/