1 min de lecture Laure Manaudou

Jean-Luc Manaudou : "Laure aurait pu être 3 fois championne olympique. Et alors?"

Laure Manaudou, qui a annoncé sa retraite mercredi, aurait pu être trois championne olympique mais cet exploit n'était pas dans sa logique, estime son père Jean-Luc Manaudou, dans un entretien à l'AFP, où il revient sur son exceptionnelle carrière.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Isabelle Lange

"Il n'y a pas de plan de carrière. Il n'y a pas de volonté de vouloir marquer"

Jean-Luc Manaudou a tenu à répondre à la remarque de l'ancien mentor de Laure Manaudou, Philippe Lucas, affirmant qu'elle avait le potentiel pour être trois fois championne olympique. "Laure n'est pas dans cette logique. Elle est dans la logique de faire ce qu'elle a envie de faire. Elle est instinctive. Il y a eu des moments où elle a eu envie de travailler, d'autres où elle en a eu ras-le-bol. Quand Laure en a eu assez, elle a arrêté, quand elle a eu envie de revenir, elle est revenue. Il n'y a pas de plan de carrière. Il n'y a pas de volonté de vouloir marquer". 
   
"Laure ce n'est pas ça. Elle est dans l'émotion et l'instinct. Des fois c'est compliqué. Très compliqué. Des fois c'est beau. Très beau. C'est une logique de vie qu'on aime beaucoup chez nous. Laure aurait pu être trois fois championne olympique. Et alors ?" "Elle aurait eu son nom dans les manuels. Si elle avait eu envie, elle ne serait pas partie (de chez Lucas en 2007). Sportivement, Laure a tout. Des records du monde, des records d'Europe dans tous les sens. Aujourd'hui il y a sa fille, son compagnon (Frédérick Bousquet), son frère (Florent) et c'est magnifique".  
"Il s'est dit tellement de choses sur Laure..."

Son retour en juillet 2011 après deux ans d'absence a suscité de nombreuses attentes. Tout le monde a voulu croire à un nouveau sacre aux JO 2012 à Londres et à d'innombrables autres médailles. Son père explique que ce n'était plus possible. "Quand Laure nage c'est pour gagner. Elle sait qu'aujourd'hui elle n'a pas le potentiel pour faire plus que ce qu'elle fait parce qu'elle ne s'entraîne pas beaucoup. Mais quand elle se met dans l'eau, ce n'est pas pour faire dernière. Ou alors elle l'a décidé". 
   
"Il y a quelques mois en arrière, elle avait décidé de ne pas nager. Mais elle avait décidé d'accompagner Florent (son frère aux JO). Voilà. Elle est allée gagner une partie de la médaille de Florent. Voilà ce qu'elle est allée faire à Londres !" "Quand on a été championne olympique, on s'en fout de rentrer en finale si c'est pour faire 7e. Elle savait qu'elle ne pouvait pas accéder au podium, elle s'est orientée plutôt sur l'accompagnement de son frère". 
   
"Il s'est dit tellement de choses sur Laure...", souffle le papa, qui profite des interviews qu'il accorde pour donner sa version des faits. Toujours aux côtés de sa fille, il regrette qu'on ait collé une image d'enfant capricieuse à sa fille. "On lui a affublé une autre personnalité. Celle de capricieuse, de star, de je ne dis plus bonjour à personne. Quand on connaît la famille Manaudou, les enfants ne cherchent pas la lumière". "Je trouve que Laure a bien gardé la tête sur les épaules, elle n'a jamais perdu de vue qui elle était et ce qu'elle faisait".  

Laure Manaudou en images : cliquez pour lancer le diaporama :


Laure Manaudou : records et médailles :
.

Lire la suite
Laure Manaudou Sport Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants