2 min de lecture Roland-Garros

Incidents à Roland-Garros : la direction satisfaite de la rapidité de l'intervention

Alors que la finale du simple messieurs a été perturbé dimanche par les opposants au mariage pour tous, la direction du tournoi s'est immédiatement félicitée de la rapidité d'intervention des services de sécurité.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le directeur de Roland-Garros, Gilbert Ysern, s'est félicité que le service de sécurité du tournoi ait "immédiatement maîtrisé la situation" après l'intrusion d'un homme portant des fumigènes sur le Central lors de la finale, remportée dimanche par l'Espagnol Rafael Nadal.

Des militants opposés au mariage homosexuel ont perturbé la finale. Une première manifestation a eu lieu en haut des gradins. Deux spectateurs ont brandi une pancarte avec l'inscription en anglais : "A l'aide, la France piétine les droits des enfants", avant d'être évacués.
Quelques minutes plus tard, un homme torse nu et portant un masque est entré avec des fumigènes sur le Central. Sur son torse était également inscrit en anglais : "Droit des enfants." Il a été immédiatement maîtrisé.

Il ne faut surtout pas donner le moindre retentissement à ces gens là.

Gilbert Ysern, directeur de Roland-Garros
Partager la citation

"C'est toujours regrettable", a déclaré Gilbert Ysern. "Après, ce qui a été très bien, c'est ce que ça n'a pas duré longtemps, parce qu'on a vu que notre service de sécurité avait immédiatement maîtrisé la situation. Dans les événements sportifs, le risque zéro n'existe pas. Le tout, c'est de bien les maîtriser quand ça se produit."

Directeur de la Fédération française de tennis (FFT), Gilbert Ysern s'est également excusé auprès de Nadal et du finaliste, l'Espagnol David Ferrer. "Je leur en ai touché un mot à la fin", a-t-il indiqué. "L'un comme l'autre ont complètement banalisé le truc. Ils ont très vite été rassurés."

À lire aussi
Rafael Nadal  remporté son 12ème titre à Roland Garros le 10 juin 2019 tennis
Les actualités de 7h30 - Nadal à Roland-Garros : "J''arrive pas à trouver des adjectifs", dit Forget

"On va laisser la police faire son boulot. Il ne faut surtout pas donner le moindre retentissement à ces gens là", a-t-il repris. "Je n'ai pas envie de parler de ces énergumènes. C'est un tel manque de respect pour les joueurs, c'est tout simplement affligeant." Au total, douze personnes ont été remises à la police par la sécurité de Roland-Garros, a indiqué une source policière. Ils étaient entendus dans un commissariat parisien en milieu d'après-midi dimanche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roland-Garros Info Manif pour tous
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants