1 min de lecture RTL sport

Henin et Ivanovic en finale

La finale dames de Roland-Garros 2007 oppose samedi (15h) la Belge Justine Henin à la Serbe Ana Ivanovic. A seulement 19 ans, cette dernière s'est montrée impressionnante jeudi face à la Russe Maria Sharapova (6-2, 6-1) pour devenir la première Serbe de l'histoire à disputer une finale de Grand Chelem. Elle défiera donc la N.1 mondiale, double tenante du titre et en quête d'une quatrième victoire à Paris. Henin s'est imposée en patronne contre une autre Serbe, Jelena Jankovic (6-2, 6-2). Vendredi, Federer-Davydenko et Nadal-Djokovic.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Henin en toute logique, Ivanovic historique

Comme la veille lors des deux derniers quarts de finale messieurs, il n'y a eu aucun suspense. A l'issue de deux demi-finales à sens unique, Justine Henin et Ana Ivanovic ont décroché jeudi leur qualification pour la finale dames de l'édition 2007 de Roland-Garros. Logique pour la première. Historique pour la seconde, qui permet à la Serbie de confirmer son éclosion au plus haut niveau du tennis mondial et d'être présente pour la première fois en finale d'un tournoi du Grand Chelem.

La jeune représentante de l'ex-république yougoslave, pour sa première demi-finale en Grand Chelem à seulement 19 ans, n'a jamais tremblé pour expédier ( 6-2, 6-1 en une heure et cinq minutes) une N.2 mondiale très décevante, pourtant rôdée à l'atmosphère des grands rendez-vous, même si elle n'avait encore jamais atteint ce stade à Roland-Garros. La Moscovite, 20 ans, titrée à Wimbledon (2004) et à l'US Open (2006), est passée complètement à côté de sa demi-finale, commettant beaucoup trop de fautes directes (25) pour inquiéter son adversaire, assurée d'obtenir lundi son meilleur classement (4ème en cas de victoire samedi, 6ème en cas de défaite). Solide au service, percutante en retour et dotée d'une frappe très lourde en coup droit, Ivanovic illustre à la perfection les qualités de la nouvelle génération de championnes.

Jelena Jankovic en fait incontestablement partie. Mais la deuxième Serbe présente en demi-finales a subi la loi de la N.1 mondiale Justine Henin, déjà triple lauréate (2003, 2005 et 2006) et en quête d'un nouveau sacre qui lui permettrait de devenir la deuxième joueuse de l'après-guerre à enchaîner trois victoires de suite à Roland-Garros, après Monica Seles au début des années 90. Forte de son expérience sur la terre battue parisienne face à une novice à ce niveau, la Belge ne s'est pas non plus éternisée sur le Central pour atteindre sa quatrième finale à Paris. Si les points ont semblé plus accrochés qu'entre Ivanovic et Sharapova, le score final est quasiment identique : 6-2, 6-2 en une heure et 20 minutes. Impressionnant. En six confrontations, Jankovic, 4ème mondiale, n'a jamais battu Henin. Jusque-là, la Belge avait cependant toujours abandonné un set à la Serbe. Mais à Roland-Garros, Henin n'est décidément pas la même joueuse puisqu'elle n'y a plus perdu un set depuis son 8ème de finale face à Svetlana Kuznetsova en... 2005, soit 16 victoires de suite sans accroc. Evidemment, elle sera archi-favorite, samedi.

G.F.

Nathalie Dechy remporte le double mixte

Si aucun Français n'a réussi à se hisser en deuxième semaine en simple, le double mixte a réussi à l'un d'entre eux, ou plutôt l'une d'entre eux : après avoir gagné le double dames à l'Open d'Australie, Nathalie Dechy a remporté jeudi son deuxième titre du Grand Chelem de l'année en s'imposant dans le double mixte. Pour la première fois associée à l'Israélien Andy Ram, la Française a battu en finale les tenants du titre, la Slovène Katarina Srebotnik et le Serbe Nenad Zimonjic, en deux sets (7-5, 6-3). A Melbourne, elle faisait équipe avec la Russe Vera Zvonareva. Dechy et Ram jouaient pour la première fois ensemble. "Il fallait que je joue bien ici pour continuer à Wimbledon avec Andy. Je crois que j'ai gagné ma place", a déclaré Dechy en recevant le trophée.

G.F.


Réactions

Ana Ivanovic (SRB/vainqueur de Maria Sharapova en demi-finale): "Je ne m'attendais pas à ça mais je suis évidemment preneur (rires). J'ai beaucoup progressé sur le plan physique ces derniers mois, ce qui est très important en Grand Chelem, surtout sur terre battue. Aujourd'hui, j'ai fait un super match, je m'attendais à un match très difficile, je savais que je devais être agressive dès le début, mon service fonctionnait bien et j'ai fait un minimum d'erreurs. Avec Maria, on a toujours eu des matches intéressants, elle aime dominer mais je savais qu'elle ne se déplaçait pas très bien sur terre battue. Je me suis efforcée de jouer long pour la gêner. En finale, le plus important sera de jouer mon jeu, d'avancer, en essayant de ne pas être surexcitée. Ce n'est vraiment pas évident pour moi de garder ma sérénité, de rester calme... ce sera ma première finale en Grand Chelem.

Justine Henin (BEL, vainqueur de la Serbe Jelena Jankovic): "J'étais prête à jouer un match dur car nos précédents matches s'étaient joués en trois sets. Je la redoutais, mais avoir gagné les cinq premiers matches contre elle était quand même un avantage. Ca a bien marché, j'ai été assez intense. J'ai joué fort sur son coup droit, ce qu'elle n'aime pas trop. J'ai été très agressive au début du match, c'était important d'ouvrir le court. J'ai été agressive sur son service, qui est son point faible. J'ai été régulière et je lui ai tout simplement montré que je voulais gagner ce match. Tactiquement, c'était un match parfait. Si Carlos (Rodriguez) l'a dit, je vais en profiter parce que c'est rare de sa part. Ivanovic est en grande forme. Tennistiquement elle a énormément de qualité, elle a beaucoup évolué ces derniers temps. Celle qui sera la plus conquérante s'imposera. J'aime gagner ici, c'est mon tournoi préféré, celui que je regardais quand j'étais petite et que je rêvais de gagner une fois. Ce Roland-Garros est très important pour des raisons que tout le monde connaît. J'ai vécu un début de saison difficile, je suis contente d'être revenue en Grand Chelem."

Jelena Jankovic (SRB, battue par la Belge Justine Henin en demi-finales): "Je ne suis pas très triste. C'est décevant de perdre comme ça mais Justine a été meilleure, sans aucun doute. Tout le mérite lui revient. Je n'avais pas le bon rythme, je faisais beaucoup de fautes, mais surtout elle était trop forte. Je n'étais pas tendue. Elle n'a fait aucune faute, elle tapait la balle de façon très nette. Moi, j'ai choisi les mauvais coups aux mauvais moments. Justine est la favorite de la finale car elle est la meilleure sur terre battue. J'ai perdu contre la meilleure joueuse du monde, il n'y a pas de quoi en avoir honte. La prochaine fois, il faudrait que je ne sois pas dans la même partie du tableau qu'elle. J'ai battu presque toutes les joueuses, elle est pratiquement la seule contre laquelle je n'y arrive pas."

Maria Sharapova (RUS, battue par la Serbe Ana Ivanovic en demi-finales): "On s'attendait (à ce niveau de jeu) de sa part, mais je pense quand même que je lui ai donné la possibilité de s'ouvrir le court. C'était toujours elle qui attaquait la première, ce n'est pas comme ça que j'aurais dû jouer. Je lui ai laissé le contrôle des échanges. Chaque fois que j'avais une chance, je faisais une faute directe. Malgré la défaite, c'était un très bon tournoi dans la mesure où j'ai été absente longtemps. Mon épaule a bien tenu. Elle n'est pas encore comme je souhaiterais qu'elle soit, mais si on tient compte du nombre de matches que j'ai joués, c'est un bon progrès."

Résultat et programme

Simples dames - demi-finales
Ana Ivanovic (SRB/N.7)
bat Maria Sharapova (RUS/N.2) 6-2, 6-1
Justine Henin (BEL/N.1) bat Jelena Jankovic (SRB/N.4) 6-2, 6-2

Double messieurs (demi-finales):
Lukas Dlouhy-Pavel Vizner (CZE/N.9) battent Fabrice Santoro-Nenad Zimonjic (FRA/SRB/N.4) 6-1, 1-6, 6-4

Simple juniors garçons (quarts de finale):
Kellen Damico (USA/N.10) bat Fernando Romboli (BRA/N.4) 6-2, 6-3
Matteo Trevisan (ITA/N.1) bat Cesar Ramirez (MEX) 6-3, 7-6 (7/4)
Greg Jones (AUS/N.5) bat Vladimir Karusevich (RUS) 7-5, 6-3

Simple juniors filles (quarts de finale):
Ksenia Milecontreaya (BLR/N.6) bat Petra Martic (CRO) 6-3, 6-3
Mariana Duque Marino (COL) bat Micaela Larcher De Brito (POR) 6-1, 6-4
Alize Cornet (FRA/N.2) bat Evgeniya Rodina (RUS/N.5) 6-3, 6-1
Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.1) bat Nikola Hofmanova (AUT/N.8) 6-2, 7-5

Lire la suite
RTL sport Tennis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
664
Henin et Ivanovic en finale
Henin et Ivanovic en finale
La finale dames de Roland-Garros 2007 oppose samedi (15h) la Belge Justine Henin à la Serbe Ana Ivanovic. A seulement 19 ans, cette dernière s'est montrée impressionnante jeudi face à la Russe Maria Sharapova (6-2, 6-1) pour devenir la première Serbe de l'histoire à disputer une finale de Grand Chelem. Elle défiera donc la N.1 mondiale, double tenante du titre et en quête d'une quatrième victoire à Paris. Henin s'est imposée en patronne contre une autre Serbe, Jelena Jankovic (6-2, 6-2). Vendredi, Federer-Davydenko et Nadal-Djokovic.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/henin-et-ivanovic-en-finale-664
2007-06-07 18:00:00