3 min de lecture Voile

Tour du monde en solitaire : François Gabart, un skipper en or Macif

PORTRAIT - Depuis son plus jeune âge, il enchaîne les succès à la vitesse de l’éclair. Ce nouvel exploit ne vient que confirmer qu’il est à jamais le petit Mozart de la voile

François Gabart
François Gabart Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Surdoué, prodige, génie, on ne sait plus quels qualificatifs employer pour décrire le skipper charentais qui en ce mois de décembre 2017 vient de réaliser à 34 ans un exploit presque indescriptible tant le chrono final de son tour du monde à la voile en solitaire donne le frisson.

Mais il faut dire que le petit blondinet a toujours été pressé. Né prématuré un mercredi de mars 1983, donc pressé d’arriver, ce fils de chirurgien dentiste et de magistrate n’a pas tardé à découvrir les grandes étendues océaniques puisqu’en août 1989, Dominique et Catherine, ses parents, embarquent Alice, 9 ans, François, 6 ans et Cécile, 3 ans pour une année sur les flots.

Partie de Rochefort à bord de son voilier "Pesk Avel" la famille Gabart file vers les Canaries, le Cap Vert, puis elle traverse l’Atlantique jusqu’aux Antilles, rejoint les Bahamas, la Floride avant de rentrer en Charente par les Açores. Pendant un an c’est une vie de rêve, sur l’eau pour le jeune François qui, comme ses deux sœurs, suit des cours grâce à un organisme d’enseignement à distance et à sa maman qui endosse la blouse de l’institutrice !

Un élève studieux

Il lui faudra attendre deux ans pour prendre la mer tout seul sur un bateau en bois que son papa qui était également créateur du Canoë-kayak à Vibrac lui construit lui-même, dans son salon ! Puis tout va une fois de plus très vite. François observe apprend et gagne. Il devient champion de France Optimist à 14 ans, champion de France Moth, à 16 ans, champion du monde en Tornado à 20 ans tout cela en passant avec brio un Bac scientifique qu’il obtient avec mention "Très bien", avec un an d’avance.

À lire aussi
Gitana 17 a l'arrive´e de la Rolex Fastnet Race @RORCRAcing voile
Voile : le Maxi Edmond de Rothschild remporte la Rolex Fastnet Race

Car François n’est pas seulement un prodige de la voile. Il est également un élève studieux qui intègre l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées) de Lyon d’où il ressort cinq ans plus tard, tout en continuant sa préparation olympique à Marseille, avec un diplôme d’ingénieur en génie mécanique.

Formé à la Mecque de la voile française

À 24 ans, il quitte la Méditerranée pour rejoindre Port-la-Forêt, la Mecque de la voile française. Là, sous la direction de Christian Le Pape, le patron du centre d’entraînement, il progresse à vitesse grand V.

Travailleur acharné, il fait ses armes sur la solitaire du Figaro puis passe sur Imoca et décroche un premier podium d’importance avec une 2e place sur la Transat Jacques-Vabre 2009, en double avec Kito de Pavant.

L’année suivante il est sacré Champion de France de course au large en solitaire pour enfin se mettre en mode "préparation Vendée Globe" pour s’aligner au départ de la 7e édition.

Plusieurs records pulvérisés

Un premier tour du monde en solitaire, qu’il va boucler ce 27 janvier 2013 en 78 jours. À seulement 29 ans, il devient alors la star de la voile française, le Petit prince des océans, le Mozart de la voile. D’autant qu’il enchaîne l’année suivante sur une victoire sur la Route du Rhum, battant là aussi le record de la traversée entre Saint-Malo et Pointe à Pitre.

Peut-être trop à l’étroit et pas assez rapide sur son monocoque, il fait alors construire son Trimaran Macif qu’il met à l’eau le 18 août 2015. Le géant flambant neuf s’aligne au départ de la Transat Jacques Vabre trois mois plus tard, une course que François remporte, aisément. Depuis, sur cette monture de haute technologie, il a remporté la Transat Anglaise en 2006 et The Bridge l’été dernier.

En bouclant ce dimanche au large d'Ouessant son tour du monde en 42 jours, François Gabart est devenu le skipper le plus rapide de la planète.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile François Gabart
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791466496
Tour du monde en solitaire : François Gabart, un skipper en or Macif
Tour du monde en solitaire : François Gabart, un skipper en or Macif
PORTRAIT - Depuis son plus jeune âge, il enchaîne les succès à la vitesse de l’éclair. Ce nouvel exploit ne vient que confirmer qu’il est à jamais le petit Mozart de la voile
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/francois-gabart-un-skipper-en-or-macif-7791466496
2017-12-17 05:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GNLREEajNAuLfVSG73gF_A/330v220-2/online/image/2017/1217/7791466509_francois-gabart.jpg