2 min de lecture Formule 1

F1 : le Français Jules Bianchi "grièvement blessé à la tête" au GP du Japon

Le Français Jules Bianchi (Marussia), victime d'une sortie de piste dans les derniers tours du Grand Prix du Japon de Formule 1, est "grièvement blessé à la tête", a indiqué la Fédération internationale de l'automobile.

Jules Bianchi en octobre 2013
Jules Bianchi en octobre 2013 Crédit : AFP/P.Singh
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Français Jules Bianchi (Marussia) a été victime d'une sortie de piste dans les derniers tours du Grand Prix du Japon de Formule 1 et est "grièvement blessé à la tête", a indiqué la Fédération internationale de l'automobile (FIA), dimanche soir à Suzuka.

Le pilote français "a perdu le contrôle de sa voiture" ce dimanche 5 octobre pendant qu'un "engin de levage mettait en sécurité, derrière le rail de sécurité" la Sauber d'Adrian Sutil, a précisé la FIA.

Opéré d'urgence

La Marussia de Bianchi a ensuite "traversé la zone de dégagement et heurté l'arrière du tracteur", puis le pilote a été sorti de sa voiture par une "équipe d'extraction" et emmené en ambulance, après un bref passage au centre médical du circuit, à "l'hôpital général de Mie", situé à Yokkaichi, à quelques kilomètres de Suzuka.

Le scanner "montre qu'il souffre d'une grave blessure à la tête". Il est "actuellement opéré et sera ensuite transféré en soins intensifs pour être surveillé. L'hôpital général de Mie diffusera un bulletin de santé dès que des informations seront disponibles", conclut la FIA.

À lire aussi
Le logo de la Formule 1 coronavirus
Formule 1 : le Grand Prix de Chine reporté en raison du coronavirus

Ces informations concordent avec celles qui avaient été données par son père Philippe, un peu plus tôt. "Jules est dans un état grave. Il est en train d'être opéré d'urgence pour un hématome à la tête et il faudra attendre 24 heures pour en savoir plus", a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision France 3.

Collision avec un engin de levage

Jules Bianchi, 25 ans, a été évacué inconscient, en ambulance, vers l'hôpital général de Mie avec un masque à oxygène sur le visage, et la course a été définitivement interrompue, remportée par Lewis Hamilton avec un classement général final après 44 tours couverts.

D'après un photographe présent sur place, la monoplace de Bianchi est sortie de la piste, alors que la course était neutralisée et donc que les voitures roulaient moins vite, derrière la voiture de sécurité, et a heurté violemment l'engin de levage qui procédait à l'évacuation de la Sauber d'Adrian Sutil, sortie de la piste un tour plus tôt.

"Je ne veux faire aucun commentaire", a déclaré le pilote allemand, indemne mais visiblement secoué, à son retour dans le paddock. "Pas de mots pour ceci... #AllezJules", a-t-il ensuite publié sur Twitter.

Aucune image de l'accident de Bianchi, sur une piste détrempée, n'a été diffusée par les écrans de contrôle sur le circuit de Suzuka. Il semble que sa Marussia a glissé à vive allure sur la zone de dégagement située au virage numéro 7, appelé "courbe Dunlop".

La plupart des photographes qui avaient passé la course à cet endroit-là étaient déjà partis vers le podium, car le Grand Prix était quasiment terminé après cette nouvelle sortie de la voiture de sécurité à moins de dix tours de la fin, sur une piste très glissante où il se remettait à pleuvoir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Jules Bianchi Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants