7 min de lecture Jeux Olympiques

DIAPORAMA - JO 2018 : revivez la cérémonie d'ouverture

Les 23es Jeux Olympiques d'hiver sont officiellement ouverts depuis vendredi 9 février peu avant 14h. Les athlètes des deux Corée ont défilé ensemble. Les premières médailles seront distribuées samedi 10 février.

La cérémonie a débuté avec un feu d'artifice
Crédit Image : ARIS MESSINIS / AFP
Voir la suite

Un hymne à la paix : deux heures durant, la cérémonie d'ouverture des JO 2018 de Pyeongchang en Corée du Sud a consacré un message pacifiste, symbolisé par une colombe géante, sous les notes de la chanson de John Lenon, "Imagine". Les organisateurs en avaient fait l'une de leurs promesses : ces 23es Jeux d'hiver seront ceux de la paix, dans un pays qui est encore techniquement en guerre avec son voisin du Nord, l'armistice signé en 1953 n'étant pas un traité de paix.

Signe d'un rapprochement, du moins pour la période olympique, Kim Yo Jong, sœur du dictateur nord-coréen Kim Jong Un, a serré la main du président sud-coréen Moon Jae-in. Un geste symbolique, historique et fort, encore totalement inimaginable il y a quelques semaines. "Vous allez tous nous inspirer, pour vivre en paix et en harmonie, malgré nos différences", a lancé le président du Comité international olympique, l'Allemand Thomas Bach, à l'attention des sportifs réunis derrière lui en tribunes. 

Suspense bien gardé sur le dernier porteur de la flamme

Le décor de paix a été planté dès le compte à rebours, avant même le début de la cérémonie, effectué par des vagues remontant vers le centre du stade en forme de pentagone, où se situait une cloche, représentant la cloche du temple de Sangwon, surnommée la cloche de la paix, qui a été frappée d'un jet de lumière pour lancer le spectacle. Orientée autour de cette quête de paix à travers les âges, la cérémonie a mis en scène cinq enfants, en référence au nombre des anneaux olympiques. 

Le suspense toujours extrêmement bien gardé, du nom de l'athlète qui a embrasé la vasque olympique a pris fin lorsque la patineuse artistique Kim Yu-na, championne olympique en 2010 à Vancouver et vice-championne olympique à Sotchi il y a quatre ans, est apparue après une pirouette. Juste avant, les deux hockeyeuses coréennes, une du Nord, Jong Su Hyon, et une du Sud, Park Jong-ah, engagées dans la même équipe à Pyeongchang, ont passé ensemble le dernier relais. Symbole de plus de la connotation pacifique de la cérémonie.

Les deux Corée unies, la Russie derrière les anneaux

Le défilé des athlètes a duré une petite heure, avec le biathlète Martin Fourcade comme porte-drapeau pour la France. Seule nation qui n'avait pas de porte-drapeau, la Russie qui a été suspendue par le CIO pour dopage institutionnalisé et qui a défilé sous drapeau olympique. Au son de célèbre tubes de la K-pop sud-coréenne, dont le fameux Gangnam Style de Psy, et de chants plus traditionnels coréens, les 92 délégations ont défilé avant de rejoindre la tribune qui leur était réservée. 

À l'applaudimètre, c'est le Tongien Pita Taufatofua, vêtu comme à Rio de son pagne tongien et torse nu huilé, qui a obtenu une première acclamation, avant l'entrée sous des applaudissements nourris des deux délégations nord et sud-coréennes, unie sous le drapeau symbolisant l'unification des deux pays. Clou du spectacle : la formation d'une colombe de la paix, sous l'air de "Imagine", chanté par quatre chanteurs sud-coréens. 

Le froid sibérien qui a fait une belle incursion en Corée du Sud ces derniers jours (jusqu'à - 27 °C), a finalement laissé la place à des températures certes hivernales, mais bien plus supportables. À l'intérieur du stade olympique, le thermomètre devait afficher autour de - 5°C selon les prévisions, mais un ressenti, avec le vent, qui est descendu jusqu'à - 10°C. 

Le film de la journée :

14h20 - Fin de cette cérémonie d'ouverture des 23es Jeux Olympiques d'hiver. Place au sport.

14h07 - Celle qui est chargée d'allumer la vasque est la patineuse star Kim Yu-na. C'est fait !

14h05 - Les deux avant-dernières porteuses de la flamme sont issues de l'équipe commune coréenne de hockey sur glace, une du Nord et une du Sud.

14h03 - La flamme olympique entre dans le stade pour quelques ultimes relais avant d'allumer la vasque.

14h00 - Dernier temps fort attendu et à venir de cette cérémonie, l'embrasement de la vasque olympique avec la flamme.

13h55 - Le drapeau olympique rejoint le drapeau sud-coréen dans le ciel de Pyeongchang tandis que retentit l'hymne olympique.

13h51 - Arrivée du drapeau olympique dans le stade. Pour le porter, huit athlètes coréens représentant quatre générations de sportifs.

13h45 - Le morceau "Imagine" de John Lennon est entonné par des artistes coréens réunis au centre du stade, entourés par une colombe formée par les figurants.

13h43 - Le président de la Corée du Sud Moon Jae-in déclare les Jeux de Pyeongchang officiellement ouverts.

13h41 - Thomas Bach se réjouit à son tour du défilé commun des athlètes des deux Corée.

13h37 - Thomas Bach félicite organisateurs, bénévoles puis s'adressent aux athlètes.

13h31 - Le président du Comité international olympique Thomas Bach descend au milieu des athlètes accompagné du président du Comité d'organisation de ces JO. Ce dernier prononce un discours placé sous le signe de la paix.

13h28 - Deux sosies du président américain Donald Trump et du leader nord-coréen Kim Jong ont été éconduits du stade.

13h19 - La cérémonie se poursuit avec le retour d'un "tableau" avec les enfants du début, sur fond de nature.

13h16 - Fin du défilé des athlètes, qui ont tous pris place dans les tribunes du stade olympique.

13h12 - Entrée des deux Corée réunies sous une même bannière. Le drapeau représente la péninsule coréenne en bleu sur fond blanc. Les sportifs de Corée du Nord et de Corée du Sud ont reçu une grande ovation de la part des 35.000 spectateurs, sous le regard du président de la Corée du Sud et de la sœur de Kim Yong Un, le leader de la Corée du Nord. 

Les athlètes de la Corée du Nord et de la Corée du Sud ont défilé ensemble
Crédit Image : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

13h08 - Voilà Martin Fourcade et la délégation française.

Le drapeau français au centre du stade olympique de Pyeongchang
Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP

13h05 - La Thaïlande arrive après Taïwan et avant la Turquie. Suivent le Togo et les Tonga avec leur porte-drapeau Pita Taufatofua, comme prévu le torse nu et enduit d'huile.

12h58 - Les Jamaïcains arrivent en faisant le show, suivis par la Géorgie et la Chine.

12h55 - Grande émotion pour la porte-drapeau de l'Iran.

12h49 - L'Irlande, l'Azerbaïdjan, Andorre, l'Albanie et l'Érythrée ont défilé.

12h43 - Martin Fourcade et les Bleus s'apprêtent à entrer dans l'arène.

12h39 - Les représentants des Bermudes défilent... en bermuda.

12h37 - Le tube "Gangnam style" retentit alors que Malte et les États-Unis entament leur défilé.

12h34 - Du Liechtenstein à Madagascar en passant par le Mexique, Monaco, le Maroc : c'est cela les JO d'hiver 2018.

12h30 - Lettonie, Liban, Roumanie, Luxembourg et Lituanie ont aussi une délégation.

12h28 - Nouvelle-Zélande, Danemark, Allemagne et Timor oriental ont défilé.

12h26 - Entrée de la délégation hollandaise, qui avait raflé 8 titres à Sotchi. La Norvège, nation phare des JO d'hiver, enchaîne.

12h25 - Le Ghana est le 2e pays à faire son entrée car l'ordre du défilé a été établi en fonction de l'alphabet coréen. Suivent les athlètes du Nigeria puis ceux de l'Afrique du Sud, au nombre de trois.

12h23 - Les cinq anneaux olympiques ornent désormais le centre du stade. Le défilé des nations débute avec l'entrée de la Grèce, comme le veut la tradition. 

12h21 - Le Français reste la première langue utilisée pour annoncer la suite des événements. Place à l'hymne sud-coréen.

12h17 - Le drapeau de la Corée du Sud est porté au centre du stade par huit sportifs coréens de renom.

12h12 - La tribune officielle se remplit. Laura Flessel et Jean-Yves Le Drian représentent la France.

12h11 - L'Allemand Thomas Bach, le président du Comité international olympique, prend place dans le stade.

12h09 - Le centre du stade s'est rempli de figurants la plupart de blanc vêtu pour un balai avec de faux animaux.

Cinq enfants out lancé cette cérémonie d'ouverture de Pyeongchang
Crédit Image : Sean M. Haffey / AFP

12h05 - Un court-métrage mettant en scène cinq enfants habillés aux couleurs de l'olympisme est diffusée dans le stade, avant qu'ils n'entrent en scène aux côtés d'un tigre animé, blanc, tacheté de noir avec des poils bleus.

12h01 - C'est parti pour cette cérémonie avec un feu d'artifice au dessus et autour du stade olympique de Pyeongchang.

11h59 - La cérémonie va commencer dans quelques instants.

11h51 - Seulement 48 Français et Françaises sur les 108 engagé(e)s défileront au stade olympique.

11h48 - Un "magnifique compte de fées hivernal" est annoncé pour cette cérémonie d'ouverture.

11h34 - Le vice-président américain Mike Pence s'est abstenu de participer à un dîner organisé avant la cérémonie d'ouverture, où il aurait dû partager la même table que le président sud-coréen et le chef d'État du Nord Kim Yong Nam.

11h21 - Il y a quatre ans, le porte-drapeau de la France était Jason Lamy-Chappuis, champion olympique de combiné nordique en 2010. Le Franco-Américain succédait au biathlète Vincente Defrasne, au bobeur Bruno Mingeon, à la skieuse Carole Montillet et au patineur Philippe Candeloro.

11h03 - Martin Fourcade, double champion olympique de biathlon, se lance à partir de dimanche à la poursuite du record du légendaire Jean-Claude Killy, athlète français le plus titré des Jeux d'hiver avec trois médailles d'or. 

10h54 - Le Kremlin "regrette" la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de rejeter l'appel des 47 Russes non-invités aux Jeux et promet de "continuer à aider (les) sportifs à défendre leurs droits".

10h40 - Quels jours et à quelles heures seront en piste les Françaises et les Français qui visent des médailles ? La réponse par ici.

10h23 - Si la cérémonie d'ouverture a lieu ce vendredi, les premières épreuves ont déjà débuté la veille.

10h02 - Les premières médailles seront attribuées samedi 10 février. Voici le programme complet de ces JO.

9h49 - Les chefs d'État des deux Corées échangent une poignée de main. Le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue de la Corée du Nord Kim Yong Nam se sont rencontrés avant la cérémonie d'ouverture lors d'une réception des dirigeants.

9h15 - 
L'avion transportant la délégation officielle nord-coréenne, dont la sœur du leader nord-coréen Kim Jong Un, s'est posé très tôt dans la matinée. C'est une première historique à quelques heures de l'ouverture des JO. L'appareil arborant l'inscription "République populaire démocratique de Corée", nom officiel du régime nord-coréen, transportait également Kim Yong Nam, le chef de l'Etat de la Corée du Nord, selon le protocole nord-coréen. 

8h25 - Avant le top départ officiel de ces JO 2018, plongez vous dans notre lexique des sports d'hiver. slopestyle, skeleton, big air... Il est parfois difficile de s'y retrouver. Suivez le guide en cliquant ici.

8h00 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette journée consacrée au coup d'envoi officiel des 23es Jeux olympiques d'hiver.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés