3 min de lecture NBA

Draft NBA : déception pour le Français Mam Jaiteh, Karl-Anthony Towns choisi en premier

Lors d'une grande soirée organisée à Brooklyn, les équipes du championnat américain de basket avaient l'opportunité de recruter les meilleurs jeunes de la planète, jeudi 25 juin.

Sans surprise, Karl-Anthony Towns a été le premier joueur appelé par Adam Silver, le patron de la NBA
Sans surprise, Karl-Anthony Towns a été le premier joueur appelé par Adam Silver, le patron de la NBA Crédit : ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

C'est une grande tradition propre aux sports américains : chaque année au cours d'une cérémonie appelée "Draft", les équipes des différents championnats (basket, hockey sur glace etc.) peuvent choisir parmi les meilleurs jeunes de tout le pays, mais aussi -et c'est plus en plus fréquent- chez ceux du reste du monde. En fonction de leurs résultats pendant la saison écoulée ainsi que d'un tirage au sort, les clubs sont classés et décident tour à tour de celui qui les rejoindra. 

Un système censé rééquilibrer en permanence les forces en présence puisque les équipes de bas de classement sont favorisées pour faire leur choix en premier. Jeudi 25, c'est donc la Draft NBA 2015 qui s'est tenue à Brooklyn (New York), voyant les Minnesota Timberwolves, en grande difficulté l'an passée, sélectionner le premier joueur. Sans surprise, c'est un jeune pivot Karl-Anthony Towns qui a eu l'immense honneur d'entendre son nom prononcé en ouverture de la cérémonie

Deux Européens dans le Top 5, mais pas de Français

Excellent tout au long de l'année et terriblement prometteur, le jeune Dominicain de 2,13 mètres était l'immense favori d'une soirée qui s'est très rapidement animée. À la surprise presque générale, c'est le meneur de jeu D'Angelo Russell qui a été le deuxième joueur appelé, rejoignant la prestigieuse équipe des Lakers de Los Angeles. Un choix étonnant qui a repoussé l'autre grande star de la draft, Jahlil Okafor en troisième position, du côté des 76ers de Philadelphie. 

S'en est évidemment ensuivi un jeu de chaise musicale, chaque équipe tentant de maximiser son ou ses choix de draft. Joueur talentueux, mais pas productif avant deux ou trois ans, plus limité et efficace dès la reprise, joueur convoité sélectionné pour être transféré, toutes les franchises ont abattu leurs cartes une fois leur tour venu. Et autre surprise remarquable, cette lutte stratégique a donné lieu à la sélection de deux Européens dans le Top 5, une rareté. Après que les Knicks de New York ont appelé le Letton Kristaps Porzingis en quatrième positions, le Magic d'Orlando leur a emboîté le pas, choisissant le Croate Mario Henzonja. 

Des promesses à confirmer

À lire aussi
Tony Parker dans les locaux de RTL le 18 novembre 2019 basket
Tony Parker : débuts en NBA, anecdotes, projets... Ses confidences sur RTL

Du côté des Français, le seul tricolore engagé est sans doute le jeune le plus déçu de cette soirée new-yorkaise. Alors qu'il se voyait lui-même être choisi entre la 20e et la 40e place (sur 60) de cette Draft 2015, Mouhammadou Jaiteh n'a même pas été appelé. Une immense déception pour un joueur en pleine progression, vainqueur de la Coupe d'Europe avec Nanterre cette année et pris dans la liste de 16 joueurs de l'équipe de France qui prépareront l'Euro français cet été. 

Moment phare de la saison américaine de basket, cette Draft 2015 aura été unanimement saluée par les observateurs comme l'une des plus palpitantes des dernières années. Rythmée par plusieurs échanges, elle a surtout permis à la plupart des équipes d'enrôler de jeunes talents à l'avenir incertain. Si l'Histoire a montré que des joueurs choisis très tard comme Tony Parker (28e en 2001) pouvaient devenir de véritables références,à leur poste, il n'est pas rare que des pépites sélectionnées très haut ne se révèlent être que des paris manqués. 

Les 30 premiers de la Draft 2015

1. Minnesota Timberwolves : Karl-Anthony Towns
2. Los Angeles Lakers : D’Angelo Russell 
3. Philadelphia 76ers : Jahlil Okafor
4. New York Knicks : Kristaps Porzingis
5. Orlando Magic : Mario Hezonja
6. Sacramento Kings : Willie Cauley-Stein 
7. Denver Nuggets : Emmanuel Mudiay 
8. Detroit Pistons : Stanley Johnson 
9. Charlotte Hornets : Franck Kaminsky 

10. Miami Heat : Justise Wislow 
11. Indiana Pacers : Myles Turner
12. Utah Jazz : Trey Lyles 
13. Phoenix Suns : Devin Booker 
14. Oklahoma City Thunder : Cameron Payne 
15. Atlanta Hawks : Kelly Oubre Jr. (transféré à Washington) 
16. Boston Celtics : Terry Rozier
17. Milwaukee Bucks : Rashad Vaughn 
18. Houston Rockets : Sam Dekker
19. Washington Wizards : Jerian Grant (transféré à New York) : 

20. Toronto Raptors : Delon Wright
21. Dallas Mavericks : Justin Anderson 
22. Chicago Bulls :Bobby Portis
23. Portland Trailblazers : Rondae Hollis-Jefferson (transféré à Brooklyn)
24. Cleveland Cavaliers : Tyus Jones (transféré à Minnesota) 
25. Memphis Grizzlies : Jarrell Martin 
26. San Antonio Spurs : Nikola Milutinov
27. Los Angeles Lakers : Larry Nance Jr.  
28. Boston Celtics : RJ Hunter
29. Brooklyn Nets : Chris McCullough
30. Golden State Warriors : Kevon Looney 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
NBA Basket États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants