2 min de lecture Bateau

Course en solitaire : Thomas Coville réagit sur RTL au record de François Gabart

INVITÉ RTL - Le skipper François Gabart a pulvérisé ce dimanche 17 décembre le record du monde de course en solitaire. Le détenteur du record précédent, Thomas Coville, partage sa joie.

Micro générique Switch 245x300 L'invité RTL du Week-End Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
L'invité RTL du week-end du 17 décembre 2017 Crédit Image : Julien Knaub / Sipa Press pour RTL | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La page de l'émission

François Gabart a bouclé le tour du monde à la voile en solitaire en 42 jours. C'est six de moins que le précédent record détenu par Thomas Coville. "Un tour du monde, c'est quasiment à aucun moment la possibilité de lâcher prise", commente ce dernier, invité de RTL ce dimanche 17 décembre. Thomas Coville est en ligne depuis les Étoiles du Sport à La Plagne, un rassemblement de grands sportifs qui l'a empêché de suivre les dernières heures de la performance de François Gabart

"J'ai arrêté de le suivre, mais je me suis mis dans sa tête. En fait, je crois que je suis avec Ellen MacArthur et Francis Joyon [par la pensée]. Légitimement, je peux imaginer l'émotion qu'il a de se rapprocher de cette ligne", explique Thomas Coville. Un an plus tôt, ce dernier avait déjà battu le précédent record en effectuant une course en solitaire en 48 jours

Déjà, à l'époque, tout le monde disait que ce record serait dur à battre. Pour expliquer la performance de François Gabart, avec six jours d'avance, le navigateur a quelques explications. 

François a eu un très bel enchaînement, mais il est allé le chercher surtout.

Thomas Coville
Partager la citation

Le bateau de François Gabart, Macif, "est de la génération des nouveaux bateaux, semi-volants et qui font la même rupture technologique que quand Francis (Joyon) a battu le record d'Ellen (MacArthur) de 14 jours et quand moi l'année dernière, j'ai battu le record de Francis en 17 jours, explique-t-il. C'est une rupture technologique qui architecturalement parlant marque son temps". 

À lire aussi
Vendée Globe
Vendée Globe : "Finir cette course est quelque chose d'exceptionnel", selon Michel Desjoyeaux

Thomas Coville évoque également "un enchaînement météo et puis tous les aléas qui se passent sur un tour du monde - et dieu sait qu'il y en a. Effectivement, François a eu un très bel enchaînement, mais il est allé le chercher, surtout. Il s'est élancé, il a osé, il a tenté".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bateau Voile Records
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants