3 min de lecture Rugby

Coupe du monde de rugby 2015 : le bilan en chiffres

DÉCRYPTAGE - Le huitième Mondial de l'histoire du rugby à XV s'est achevé samedi 31 octobre sur le troisième sacre des All Blacks.

271 essais ont été inscrits en 48 matches, dont 8 par le Néo-Zélandais Julian Savea, ici face à la France
271 essais ont été inscrits en 48 matches, dont 8 par le Néo-Zélandais Julian Savea, ici face à la France Crédit : AFP/L.Venance
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Le livre de la Coupe du monde 2015 de rugby s'est refermé samedi 31 octobre à Twickenham, au sud-ouest de Londres, après six semaines de compétition et 48 matches disputés par 20 nations depuis le vendredi 19 septembre. Le XV de France a été balayé en quarts de finale par le futur vainqueur, la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre, pays hôte, a disparu avant même la phase à élimination directe, les Japonais ont réalisé un exploit retentissant face à l'Afrique du Sud, les Argentins confirmé qu'ils faisaient désormais partie des meilleurs au monde. Voilà pour quelques uns des faits marquants.

Les All Blacks seuls au monde

Impossible de débuter ce bilan par un autre chiffre que le 3, les titres mondiaux désormais dans l'escarcelle de la Nouvelle-Zélande. Les All Blacks, déjà sacrés en 1987 lors de la première édition et en 2011 à domicile, sont les premiers à décrocher une troisième étoile d'une part, à conserver le titre d'autre part. Le compteur de l'Australie, battue en finale, et de l'Afrique du Sud, en demi-finale, reste bloqué à 2, celui de l'Angleterre, seule nation de l'hémisphère nord à s'être imposée (en 2003), à 1. La France, elle, a disputé 3 finales en 1987, 1999 et 2011.

Plus de points qu'en 2011

Au cours des 48 rencontres disputées, 2.439 points ont précisément été marqués, soit 51 en moyenne. C'est mieux qu'en 2011 (2.245). Dans le détail, il y a eu 271 essais (5 de plus qu'il y a quatre ans), 194 transformations, 224 pénalités et 8 drops (très loin des 20 de la dernière édition). Logiquement, la Nouvelle-Zélande termine avec la meilleure attaque (290 points, devant l'Argentine - 250 - et l'Afrique du Sud - 241 -, 133 pour la France) et le plus grand nombre d'essais (39, 28 pour l'Australie, 27 pour l'Argentine... 13 pour la France).

À lire aussi
Guy Novès et Bernard Laporte le 4 novembre 2017 à Marcourssis rugby
Rugby : la FFR condamnée à verser un million d'euros à Guy Novès

Savea et Habana dans l'histoire

Individuellement, le meilleur marqueur d'essais de la compétition est le Néo-Zélandais Julian Savea, qui égale le record sur une édition : 8 ballons aplatis derrière l'en-but adverse (6 pour le Français Vincent Clerc et l'Anglais Chris Ashton en 2011) ; son compatriote Jonah Lomu l'avait fait en 1999, le Sud-Africain Bryan Habana en 2007. Ce dernier en a ajouté 5 à son compteur cette année pour porter son total à 15, rejoignant ainsi Lomu sur l'ensemble des Coupes du monde. 

Le Sud-Africain Bryan Habana le 7 octobre 2015
Le Sud-Africain Bryan Habana le 7 octobre 2015 Crédit : AFP/G.Kirk

Chaque essai valant 5 points, Savea en a donc inscrit 40. Il termine toutefois loin du plus prolifique en la matière : l'Argentin Nicolas Sanchez avec 97 unités (13 transformations, 20 pénalités). Le Sud-Africain Handre Pollard (93), l'Australien Bernard Foley (82) et le Néo-Zélandais Dan Carter (82) complètent ce classement. Le premier Français, Frédéric Michalak, pointe au 13e rang (33). 

L'Argentin Nicolas Sanchez lors du Mondial 2015 le 20 septembre
L'Argentin Nicolas Sanchez lors du Mondial 2015 le 20 septembre Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP

Des écarts plus faible

145 à 17 pour la Nouvelle-Zélande face au Japon en 1995, 142 à 0 en faveur de l'Australie contre la Namibie en 2003, 108 à 13 lors de All Blacks - Portugal en 2007 ou encore un 87-0 infligé par l'Afrique du Sud à la Namibie il y a quatre ans : si la tendance était déjà à une réduction des écarts depuis 1987, les phases de poules offraient régulièrement des différences spectaculaires en termes comptables. 

Cette année, le maximum de points marqués sur un match a été de 65, lors de la victoire de l'Australie face à l'Uruguay (65-3), l'écart le plus grand établi lors d'Afrique du Sud - États-Unis (64-0). La barre des 60 points n'a été égalée ou dépassée à trois autres reprises, lors d'Argentine - Namibie (64-19), Angleterre - Uruguay (60-3) et Nouvelle-Zélande - France (62-13), avec un écart historique de 49 points en phase finale (le précédent record datait d'un All Blacks - Pays de Galles en demie de l'édition 1987 : 49-6).

Haie d'honneur pour les All Blacks après leur victoire face aux Français en quart de finale du Mondial 2015 le 17 octobre 2015
Haie d'honneur pour les All Blacks après leur victoire face aux Français en quart de finale du Mondial 2015 le 17 octobre 2015 Crédit : AFP/F.Fife
Coupe du monde de rugby 2015 : tous les résultats
Coupe du monde de rugby 2015 : tous les résultats Crédit : AFP
Coupe du monde de rugby 2015 : le palmarès
Coupe du monde de rugby 2015 : le palmarès Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby Coupe du monde de rugby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780339205
Coupe du monde de rugby 2015 : le bilan en chiffres
Coupe du monde de rugby 2015 : le bilan en chiffres
DÉCRYPTAGE - Le huitième Mondial de l'histoire du rugby à XV s'est achevé samedi 31 octobre sur le troisième sacre des All Blacks.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/coupe-du-monde-de-rugby-2015-le-bilan-en-chiffres-7780339205
2015-11-02 19:27:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0TLoajz5xm4Yx2ptSuF7FA/330v220-2/online/image/2015/1102/7780339353_271-essais-ont-ete-inscrits-en-48-matches-dont-8-par-le-neo-zelandais-julian-savea-ici-face-a-la-france.jpg