2 min de lecture Coupe du monde de rugby

Coupe du monde de rugby 2015 : la Nouvelle-Zélande à la conquête du doublé

PRÉSENTATION (1/10) - Les All Blacks auront une nouvelle fois les regards braqués sur eux alors qu'aucune équipe n'a jamais réussi à remporter deux mondiaux d'affilée.

La Nouvelle-Zélande célèbre son titre de championne du monde en 2011
La Nouvelle-Zélande célèbre son titre de championne du monde en 2011 Crédit : AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Leur nom, leur couleur noire et leur haka font office de référence sur la scène rugbystique. Depuis 1987 et l'organisation de la première Coupe du monde, la Nouvelle-Zélande a glané à deux reprises le titre suprême. En 1987 tout d'abord puis en 2011, face au XV de France. Données importantes cependant, ces deux titres mondiaux ont été remportés à domicile. Jamais les All Blacks n'ont réussi à dominer le monde de l'ovalie hors de leur terre. Pis, sur la scène européenne, les hommes en noir n'ont jamais fait mieux qu'une troisième place, en 1991. 

2015 leur portera-t-elle chance alors que cette huitième Coupe du monde posera ses valises en Angleterre du 18 septembre au 31 octobre ? Champions du monde en titre, les All Blacks devront donc tenir leur rang s'ils veulent espérer rester sur la plus haute marche mondiale. Le défi est toutefois accessible pour les coéquipiers de Dan Carter alors que la Nouvelle-Zélande s'appuie sur une conquête solide, un jeu extrêmement huilé et un collectif homogène où stars du ballon ovale et nouvelle génération se côtoient, à l'image de Julian Savea ou Brodie Retallick, 24 ans, élu meilleur joueur du monde en 2014.

Richie McCaw, un leader incontesté

Dans un groupe C largement à sa portée (Argentine, Tonga, Géorgie et Namibie), la Nouvelle-Zélande fait office de favorite logique. En signant sa 142e sélection samedi 15 août, le troisième ligne néo-zélandais Richie McCaw est devenu le joueur le plus capé de l'histoire. Un exemple de longévité symbolisé par ses 105 capitanats et son importance sur et en-dehors du terrain.  

Souvent détesté à cause d'un jeu souvent à la limite de l'acceptable, Richie McCaw n'en reste pas moins un exemple et un leader incontesté au sein d'une équipe en perpétuelle évolution. Nulle doute qu'avec le maestro Dan Carter, il sera l'un des atouts numéro 1 des All Blacks pour aller chercher une troisième couronne mondiale et un second titre consécutif. Un exploit jamais réalisé jusqu'à présent. Mais que les adversaires se rassurent, si le bilan de victoires est impressionnant depuis la dernière Coupe du monde, l'Australie a prouvé lors de la Championship - compétition qui regroupe l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et l'Argentine - que les Blacks n'étaient pas invincibles.

Le groupe des 31

À lire aussi
Ahsee Tuala avec les Samoa face à l'Angleterre le 25 novembre 2017 à Londres rugby
Coupe du Monde de rugby : le programme de mardi 24 septembre

Avants (17) : Kieran Read (Crusaders), Richie McCaw (Crusaders, cap.), Sam Cane (Chiefs), Victor Vito (Hurricanes), Jerome Kaino (Auckland Blues), Liam Messam (Chiefs), Brodie Retallick (Chiefs), Sam Whitelock (Crusaders), Luke Romano (Crusaders), Ben Franks (Hurricanes), Owen Franks (Crusaders), Charlie Faumuina (Blues), Tony Woodcock (Blues), Wyatt Crockett (Crusaders), Dane Coles  (Hurricanes), Keven Mealamu (Blues), Codie Taylor (Crusaders) 

Arrières (14) : Ben Smith (Otago Highlanders), Julian Savea (Wellington Hurricanes), Nehe Milner-Skudder (Hurricanes), Waisake Naholo (Highlanders), Ma'a Nonu (Toulon/FRA), Conrad Smith (Pau/FRA), Malakai Fekitoa (Highlanders), Sonny Bill Williams (Waikato Chiefs), Dan Carter (Racing 92/FRA), Beauden Barrett (Hurricanes), Colin Slade (Pau/FRA), Aaron Smith (Highlanders), TJ Perenara (Hurricanes), Tawera Kerr-Barlow (Chiefs)   

La Nouvelle-Zélande, à la conquête d'un doublé
La Nouvelle-Zélande, à la conquête d'un doublé Crédit : L.Saubadu /M Brunengo, mab/es/vl/sr/sim / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du monde de rugby Nouvelle-Zélande Rugby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants