1 min de lecture Athlétisme

Athlétisme : naturaliser plus de sportifs noirs, nouvel objectif de la Fédération russe

La Russie souhaite intégrer davantage de sportifs noirs à son équipe nationale d'athlétisme dans le but de gagner plus de médailles.

Les quatre athlètes russes du relais 4x100 m, le 17 août 2014 à Zurich
Les quatre athlètes russes du relais 4x100 m, le 17 août 2014 à Zurich Crédit : AFP / FRANCK FIFE
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Les résultats des récents Championnats d'Europe à Zurich, dominés par la Grande-Bretagne et la France, ne nous laissent plus d'autre choix", a tranché le président de la Fédération russe d'athlétisme. Selon l'édition de ce mercredi 10 septembre du quotidien Novye Izvestia, Valentin Balakhnichev appelle à ce que davantage d'athlètes noirs soient naturalisés afin que la Russie soit plus souvent sur la première marche du podium.

"Les athlètes noirs, qui constituent l'ossature de l'équipe de Grande-Bretagne, ont apporté à ce pays 14 de leurs 23 médailles", note-t-il. 

Nous ne faisons quasiment rien pour attirer de jeune talents noirs dans notre équipe afin de préserver notre position dominante dans ce sport.

Valentin Balakhnichev, président de la Fédération russe d'athlétisme
Partager la citation

"Pendant ce temps, nous ne faisons quasiment rien pour attirer de jeune talents noirs dans notre équipe afin de préserver notre position dominante dans ce sport, en Europe et dans le monde. Pire, j'ai été sans cesse la cible de critiques pour mes efforts dans ce sens."

Nous avons absolument besoin d'adopter les mêmes méthodes que les États-Unis.

Valentin Balakhnichev, président de la Fédération russe d'athlétisme
Partager la citation

Aux championnats d'Europe de Zurich, la Russie a terminé 4e au tableau des médailles avec 22 médailles dont seulement trois en or.

Le patron de l'athlétisme russe a ajouté que près de 100 étrangers ont demandé à intégrer l'Académie de culture physique de Volga, dans la République russe du Tatarstan.

"Nous avons absolument besoin d'adopter les mêmes méthodes que les États-Unis, où le développement du sport universitaire n'a pas d'équivalent dans le monde, et créer les conditions nécessaires à l'éclosion de talents qui seraient susceptibles plus tard de rejoindre l'équipe nationale", a-t-il insité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Athlétisme Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants