2 min de lecture Aventure

Antoine Aoun : son handicap est une force

REPORTAGE - Antoine Aoun est paraplégique et va s’élancer dans quelques jours pour un périple en vélo couché entre Pékin et Caen.

Antoine Aoun
Antoine Aoun Crédit : Fre´de´ric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Depuis quelques semaines, Antoine Aoun enchaîne les entraînements sur les routes normandes et les exercices en salle de musculation. Car le 4 septembre, il va s’élancer, allongé sur son handibike, pour un périple de 12.000 kilomètres.

"J’ai choisi de faire Pékin-Caen pour découvrir l’Asie et avoir, comme à chacun des mes raids, un autre regard sur le monde", explique ce Caennais de 54 ans d’origine Libanaise. C’est dans ce pays natal que sa vie a basculé l’année de ses 18 ans. Engagé dans l’armée, il est touché par une balle à la colonne vertébrale et perd l'usage de ses jambes. Sa vie bascule. "Et là j’ai voulu faire de mon handicap une force".

Déjà plus de 25.000 kilomètres à la force des bras

Paraplégique et en fauteuil roulant, Antoine Aoun part vivre en France pour suivre l’infirmière qui l’a soigné. Il commence aussi ses défis sur un vélo couché adapté à son handicap : le tour de France en 1987, la traversée des États-Unis de New York à Los Angeles, trois ans plus tard. Puis il enchaîne : Paris-Beyrouth, tour d’Europe, tour d’Australie, au total plus de 25.000 kilomètres à la force des bras.

Et comme l’aventurier est toujours en quête de dépassement de soi - "car au fil du temps j’ai découvert en moi un gisement d’énergie et un potentiel insoupçonné, qui ne demandaient qu’à s’exprimer" -, il s’est même payé le luxe, il y a trois ans, de traverser la Méditerranée en pirogue, de Toulon à Calvi. "Le tout en 39 heures et en donnant 122.000 coups de pagaie. J’ai compté".

"La route de la foi en soi"

À lire aussi
Jean-Jacques Savin était parti à la conquête de l'océan Atlantique en tonneau géant, le 26 décembre 2019 insolite
À 71 ans, il se lance le défi fou de traverser l'Atlantique dans un tonneau

Pour ce Pékin-Caen, Antoine Aoun a prévu de faire un minimum de 145 kilomètres par jour allongé sur sa monture. "C’est assez impressionnant, surtout avec les camions. Il m’arrive souvent d’avoir quelques frayeurs car je suis vraiment allongé au ras du sol". Dans ce nouveau périple, où il sera accompagné d’un ami valide à vélo et d’un véhicule d’assistance, il empruntera la mythique route de la soie. "Mais je préfère la baptiser la route de la foi en soi car je vais traverser des zones arides en pleine chaleur, des montagnes et des pays pas toujours accueillants".

L’arrivée est prévue le 31 octobre prochain devant le Mémorial de Caen. Le périple d’Antoine Aoun peut être suivi sur son site internet : www.antoineaoun.com.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aventure Handisport Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants