1 min de lecture Laure Manaudou

A Chartres, Laure Manaudou était déjà enceinte !

Quelques minutes seulement après l'annonce, définitive, de la fin de sa carrière de nageuse sur le plateau du Grand Journal de Canal+, Laure Manaudou s'est confiée au micro RTL D'Isabelle Langé, spécialiste natation pour la 1ère radio de France. Ecoutez son interview.

Laure Manaudou et sa fille à Chartres
Laure Manaudou et sa fille à Chartres Crédit : AFP/E.Fefferberg
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Isabelle Lange

Ça fait quoi d'annoncer sa retraite sportive ?

"C'est un jour important pour moi parce que j'ai décidé d'annoncer l'arrêt de ma carrière. Même si beaucoup de gens disent que je suis jeune. C'est le bon moment. Il ne faut pas s'attarder à essayer de gagner à tout prix une autre"

Une libération ?

"Tout se passe bien, je suis bien entouré. C'est que du bonheur. Un soulagement ? C’est surtout pour mon agent qui était malmené avec son portable toute la journée. Je suis soulagée de le dire et de montrer que c'est mon choix"

Y a t-il eu un doute après Chartres et l'or sur 50 m dos ?


"Ma décision, je l'avais pris bien avant Chartres. Même avec des bons résultats, et notamment à cause du départ de James Gibson en Angleterre (il était son entraineur à Marseille). J'avais également appris ma grossesse avant Chartres. Je m'y attendais. J'avais beaucoup de respect pour les nageurs qui n'avaient pas fini la compétition, ce n'était pas le bon moment de l'annoncer"

Le bébé, c'est pour quand ?

"Début août, pendant les championnats du monde. Ce n'est pas le moment idéal, on fait avec"

Ça fait quoi de nager quand on attend un bébé ?


"C'est stressant parce que l'on ne sait pas ce qui peut arriver. Mais on se dit que ça peut nous faire nager plus vite."

Le podium à Chartres, avec Manon dans les bras, c'était un moyen de dire "j'ai pu gagné dans ma deuxième partie de carrière en étant maman" ?

"Le fait d'être Maman m'a permis de gagner. Ça m'a sorti la tête de l'eau et montré qu'il n'y avait pas que  la natation dans la vie et profiter ce de qu'il y a autour. Il ne fallait pas être à fond dedans. Je pense qu'elle sera fière de sa maman. J'étais ravie de partager ce moment avec les Français. Ils m'ont souvent vu être renfermée. J'ai changé dans l'esprit de beaucoup de gens."

Qu'est ce que vous garderez ?

"Beaucoup de choses. J'en enlèverais pas beaucoup. J’enlèverais, plus par rapport à mon entourage, et à mon père, l'épisode italien"

Le plus beau moment ?

"Il y en a beaucoup. Forcément, Athènes. Londres aussi avec Florent. Et Chartres, pour finir en beauté."

Voir son frère champion olympique, ça a aidé à prendre la décision ?

"Ça ne m'a pas aidé. Mais je savais que j'allais arrêter à ce moment là. Il y a beaucoup de bons nageurs et c'est difficile d'être la meilleure en France. La décision a été prise au bon moment"

La suite ?

"Prendre du temps pour moi, m'occuper de ma fille.  Et des projets professionnels importants pour moi. Pas de me reconvertir tout de suite mais prendre des cours de média-training et de m'essayer ailleurs. Je n'ai fait que nager et on ne sait pas de quoi je suis capable ! Et aussi des projets avec Reebook et des marques de fringues pour enfants et de maillots de bain."

Qu'est ce vous avez envie que les gens retiennent de vous ?


"Ce qu'ils veulent. Il y a eu des bons moments mais aussi des moments. J'ai pu me relever et j'en ai été capable, grâce à ma famille."

Il y a eu des choses pas faciles à accepter ?

"Il y a eu des moments difficiles. Ça m'a servi pour pouvoir reprendre la natation. C'est juste un sport, juste un jeu. Il fallait s'amuser le plus possible et profiter."

Fière ?

"Ce ce que j'ai fait, oui. En espérant que mon petit frère continue à le faire."

Envie de transmettre aux générations qui arrivent ?

"Je ne pense pas. Il y a des entraineurs pour ça. Il y a une expérience à vivre et à partager et c’est pour ça que j'aimerais faire des conférences pour partager ce que j'ai vécu"

Plus de timidité ?

"Je ne vais pas changer du jour ou lendemain mais un grand poids vient de partir. Je remercie ma famille, l'entourage que j'ai aujourd'hui. Sans eux, je ne pourrais  pas être libérée et heureuse comme je suis."

A quand le mariage ?

"Ce n'est pas prévu pour l'instant."

Laure Manaudou en images : cliquez pour lancer le diaporama :



Laure Manaudou : records et médailles :
.

Lire la suite
Laure Manaudou Sport Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants