1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 24 Heures du Mans : les temps forts de la 82e édition
2 min de lecture

24 Heures du Mans : les temps forts de la 82e édition

COMPTE-RENDU - La course des 24 Heures du Mans s'est terminée dimanche 15 juin, avec un doublé d'Audi, qui s'impose pour la 5e année consécutive. Revivez les temps fort de cette 82e édition.

24 Heures du Mans : la Toyota de Sarrazin - Wurz - Nakajima (illustration)
24 Heures du Mans : la Toyota de Sarrazin - Wurz - Nakajima (illustration)
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

La 82e édition des 24 Heures du Mans s'est terminée dimanche 15 juin, avec la victoire d'Audi. Comme chaque année, la piste de Mulsanne a réservé son lot de surprises et de moments forts.

Accident pendant les essais

Quelques jours avant la course, les 24 Heures du Mans ont manqué d'être à nouveau entâchées par un drame. Le pilote Loïc Duval a eu un accident pendant les essais. Heureusement, le vainqueur de l'édition 2013 s'en sort avec seulement quelques égratignures. Mais sa voiture étant trop endommagée, il n'a pas pu participer.

Depardieu sifflé par le public

Samedi 14 juin, lors de la première journée, l'acteur Gérard Depardieu est venu assister au départ de la compétition. Mais une partie du public n'a pas apprécié sa présence, et il s'est fait siffler.

La rédaction vous recommande

Accrochage entre une Toyota et une Audi

Seulement une heure et demie après le début de la course, la pluie s'est invitée sur la piste de Mulsanne. De nombreuses voitures ont fait des sorties de route, jusqu'à ce qu'une Toyota percute une Audi. Plus de peur que de mal pour les pilotes, qui s'en sont sortis indemnes. Mais l'Audi numéro 3 de Marco Bonanomi a dû abandonner. 

La rédaction vous recommande

Abandon du leader

À lire aussi

La Toyota 7, partie en pôle position et qui menait la course en tête, a dû abandonner dimanche au petit-matin. À 5h04 du matin, le véhicule piloté par Nakajima a été victime d'un problème électrique. L'écurie japonaise a alors perdu sa première place au profit de l'Audi numéro 2.

La rédaction vous recommande

Une fin à rebondissement

Deux heures avant la fin, la course s'est emballée et a connu de nombreux rebondissements. Après l'abandon de la Toyota 7, Audi dominait largement la compétition avec sa voiture numéro 1. 

Mais le pilote Timo Kristensen a commencé à rencontrer des problèmes. La Porsche 20 est alors repassée en tête, jusqu'à ce qu'elle rentre au stand pour finalement abandonner. Lotterer, alors au volant de l'Audi numéro 2, a pris la tête de la course et ne l'a plus lâchée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/