2 min de lecture Transat Jacques Vabre

12e Transat Jacques Vabre : le duo Gabart-Bidégorry attendu samedi à Itajaï

REPORTAGE - Les skippers du trimaran "Macif" ont accentué leur avance sur leurs poursuivants.

Le trimaran "Macif" de François Gabart et Pascal Bidégorry
Le trimaran "Macif" de François Gabart et Pascal Bidégorry Crédit : AFP/C.Triballeau
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Alors que la pluie et le vent balayent le port Brésilien depuis deux jours, les organisateurs de la Transat Jacques Vabre s'activent pour installer le village d'arrivée qui devrait, d'ici quelques jours, accueillir les premiers bateaux de la 12e édition. Elle fut, dans sa première semaine de course, très mouvementée par les trois dépressions successives en Atlantique, ponctuée par son lot d'avaries, de chavirage et d'abandons dus à une mer démontée et à des vents dépassants souvent les 35 nœuds.

Autant dire que les 25 bateaux et les 50 skippers rescapés encore en mer peuvent déjà se réjouir d'avoir vaincu les éléments, ce qui ne fut pas le cas de certaines têtes d'affiches de la catégorie Imoca (monocoques 60 pieds) qui ambitionnaient de bien figurer, mais surtout d'optimiser leur monture, leur foils et leur voilure à un an du Vendée Globe. 

La bataille qu’on livre avec 'Macif' est super sympa, notre métier est finalement super chouette

Jean-Luc Nélias
Partager la citation

Sauf énorme surprise ou avarie, car la voile est un sport mécanique, la victoire finale devrait donc revenir au trimaran "Macif" de François Gabart et Pascal Bidégorry qui, depuis leur sortie du Pot au Noir, ont accentué leur avance sur le "Sodebo Ultim" de Thomas Coville et Jean-Luc Nélias.

À lire aussi
Antoine Carpentier et Maxime Sorel voile
Transat Jacques Vabre : folle victoire pour Sorel et Carpentier en Class40

Mercredi 4 novembre à la mi-journée, le duo affichait plus de 175 milles de retard sur le leader du classement. "Il y a beaucoup de frustration quand on regarde les classements, mais c’est quand même une superbe aventure, expliquait Jean-Luc Nélias à moins de 1.300 milles de l'arrivée. La bataille qu’on livre avec 'Macif' est super sympa, notre métier est finalement super chouette". 

Suspense incroyable chez les Imoca

Les organisateurs estiment à samedi l'arrivée pour les deux rescapés de la catégorie des grands voiliers, alors que les autres bateaux ne sont pas attendus avant le début de la semaine prochaine, avec la classe Imoca qui offre à 2.000 milles de l'arrivée un suspense incroyable puisque trois bateaux - "PRB", "Banque Populaire VIII" et "Queguiner-Leucémie Espoir" - se tiennent dans un mouchoir de poche.


Chez les Multi 50, Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote sur "FenêtréA Prysmian" n’osent croire en une trop rapide délivrance après le Pot au Noir. 144 milles les séparent du "Arkema" de Lalou Roucayrol et César Dohy : c’est à la fois beaucoup et rien quand on sait qu’une avarie peut vite arriver sur une course à la voile.

Enfin, pas de changement en Class40, où le duo Yannick Bestaven-Pierre Brasseur sur "Le Conservateur" mène toujours la flotte à 3.100 mils de l'arrivée au Brésil.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transat Jacques Vabre Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780373017
12e Transat Jacques Vabre : le duo Gabart-Bidégorry attendu samedi à Itajaï
12e Transat Jacques Vabre : le duo Gabart-Bidégorry attendu samedi à Itajaï
REPORTAGE - Les skippers du trimaran "Macif" ont accentué leur avance sur leurs poursuivants.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/12e-transat-jacques-vabre-le-duo-gabart-bidegorry-attendu-samedi-a-itajai-7780373017
2015-11-04 15:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Nac3UImyy-Ghzd96k65M7Q/330v220-2/online/image/2015/1104/7780373193_000-par8319618.jpg