1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 12e Transat Jacques Vabre : destination Brésil
2 min de lecture

12e Transat Jacques Vabre : destination Brésil

REPORTAGE - Le départ de la 12è édition de la Transat Jacques Vabre sera donné dimanche prochain, destination Itajaï au Sud du Brésil.

Les skippers de la Transat Jacques Vabre
Les skippers de la Transat Jacques Vabre
Crédit : JEAN-MARIE LIOT / DPPI / TJV
Frédéric Veille

Pour la deuxième fois depuis ¿sa création il y a 22 ans, les concurrents de la 12e Transat Jacques Vabre vont rallier Le Havre à Itajaí (Brésil) et emprunter un parcours de 5.400 milles. "C’est à ce jour la plus longue course transatlantique en double et sur un tracé Nord Est - Sud Ouest", explique Manfred Ramspacher, le directeur sportif de l’épreuve qui précise que le départ sera donné le même jour, à la même heure (dimanche 25 octobre à 13h30), pour les quatre classes de bateaux engagées.

Le plateau est remarquable cette année puisque c’est la première fois qu’on verra au Havre les "Ultime", ces trimarans de plus de trente mètres. Ils seront quatre dans cette catégorie, quatre à ambitionner de faire tomber le record de l’épreuve établi il y a deux ans par Sébastien Josse et Charles Caudrelier qui avaient mis 11 jours et 5 heures pour atteindre le port Brésilien. "Avec toute la prudence que nous impose ces courses transatlantiques, il faut quand même s’attendre cette année à une arrivée en moins de dix jours", reprend le patron de la course.

Des nouvelles monocoques

42 bateaux et donc 84 marins vont prendre part à cette grande classique d’automne qui a la particularité cette année de se situer à moins d’un an du Vendée Globe. Voilà pourquoi vingt "Imoca", ces monocoques de 60 pieds, prennent le départ de la Jacques Vabre. Car pour bon nombre d’entre eux, cette transat leur servira de test grandeur nature. En effet, toute la descente jusqu’au Brésil correspond au début du parcours de la célèbre course autour du monde en solitaire.

Les foils sur Safran
Les foils sur Safran
Crédit : Jean Marie Liot / DPPI

Et puis autre nouveauté de cette course, cinq monocoques 60 pieds de nouvelle génération sont engagés : "Safran", "Banque Populaire", "Edmond de Rothschild", "Hugo Boss" et "Saint-Michel Virbac". Ils sont équipés de foils. Il s’agit appendices porteurs qui une fois déployés génèrent une force verticale pour éviter que la gîte. Grâce aux foils, le bateau est plus puissant et plus rapide.

À lire aussi

Un seul triple vainqueur de l’épreuve sera au départ, il s’agit du Niçois Jean-Pierre Dick (2003, 2005, 2011). Quand à Marc Guillemot, il s’élancera pour la dixième fois sur cette course. Le plus jeune engagé c’est le Suisse Alan Roura, 22 ans. Le plus âgé, le Hongrois Nándor Fa, 62 ans.

Le skipper Jean-Pierre Dick
Le skipper Jean-Pierre Dick
Crédit : PILPRE ARNAUD/STUDIO ZEDDA
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/