3 min de lecture Christophe Galtier

Aubameyang-Brando, évidemment !

Grâce à Pierre-Eymerick Aubameyang, passeur et Brandao, buteur, Saint-Etienne a décroché face à Rennes (1-0) samedi sa première Coupe de la Ligue, son premier trophée depuis 32 ans. A l'image de leur saison, ce sont bien ces deux hommes qui ont conduit les Verts jusqu'au bout de la compétition.

Aubameyang et Brandao, artisan de la victoire stéphanoise
Aubameyang et Brandao, artisan de la victoire stéphanoise Crédit : AFP/F.Fife
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Le Service des Sports

Aubamey-Brandao, la complicité


La victoire de Saint-Etienne en finale de la Coupe de la Ligue (1-0), samedi aux dépens de Rennes grâce à un but de Brandao servi par Pierre-Emerick Aubameyang apparaissait comme une évidence et les deux hommes ont encore confirmé leur importance pour les Verts. Dès la 18ème minute, le duo d'attaquants a donné un avantage décisif à l'ASSE dont les Rennais ne se sont jamais remis. Le Brésilien reprenait, étonnamment seul, et profitant d'une interception manquée du gardien Benoît Costil, pour reprendre du gauche un centre délivré de l'aile gauche par PEA de l'extérieur du pied droit. 
   
Il aura donc ouvert et fermé le compteur stéphanois dans l'épreuve cette saison. C'est lui qui avait donné le premier but stéphanois dans la compétition cette saison en égalisant à Lorient (1-1), un 16e de finale franchi aux tirs au but en septembre (3-0). En coupe de la Ligue, Brandao a ainsi inscrit son septième but du pied gauche sur les neuf qu'il a marqués dans cette épreuve (13 matches) dans laquelle il n'a jamais connu la défaite (10 victoires, 3 nuls). Les deux autres ont été marqués de la tête. De la tête, il aurait encore pu ajouter un second but, toujours sur un centre d'Aubameyang, délivré de l'aile droite cette fois-ci (26).  

Les hommes providentiels

Ce dernier, 23 ans qui a une réelle complicité sur le terrain mais aussi dans le vestiaire avec le Sud-américain, 32 ans, avait déclaré samedi sans le quotidien sportif "L'Equipe", avoir rêvé d'un score de 3-0 avec un doublé du Brésilien et d'un but marqué par lui-même. Ce 1-0, sur le deuxième but de Brandao cette saison en coupe de la Ligue, suffira forcément au bonheur des deux fers de lance de l'ASSE ainsi qu'à tous leurs coéquipiers et l'ensemble du peuple vert, qui attendait un trophée pour son équipe depuis 1981. Si Brandao a gagné samedi pour la troisième fois dans cette compétition après ses victoires obtenues avec Marseille en 2010 et en 2012, marquant déjà il y a un an l'unique but de la finale contre Lyon, Pierre-Emerick Aubameyang a glané son premier trophée. 
   
A eux deux, ils ont inscrit 27 des 51 buts marqués par l'AS Saint-Etienne en championnat, contribuant ainsi pleinement à la réussite des Stéphanois qui peuvent encore prétendre monter sur le podium. Avec Brandao, qui a marqué au total 12 buts cette saison, comme point d'ancrage, "Aubame", qui en a inscrit 19, a dû s'exiler souvent sur un côté, à droite ou à gauche sans pour autant que son efficacité soit remise en question, bien au contraire. Dans les couloirs, il a fait valoir sa vitesse de course. 
   
Si le Brésilien devrait être encore là la saison prochaine, fort d'un contrat de deux ans qu'il a signé en août dernier alors qu'il est arrivé libre en provenance de l'OM, la question se posera pour PEA dont l'action n'a cessé de monter au fil des derniers mois. 
Son départ n'est pas vraiment acquis mais la valeur de son transfert pourrait s'évaluer autour de 15 millions d'euros, surtout après la victoire des Verts dans cette finale.  
Coupe de la Ligue : le palmarès

Au Stade de France :
2012 : Marseille (bat Lyon 1-0 a.p.)
2011 : Marseille (bat Montpellier 1-0)
2010 : Marseille (bat Bordeaux 3-1)
2009 : Bordeaux (bat Vannes/L2 4-0)
2008 : Paris SG (bat Lens 2-1)
2007 : Bordeaux (bat Lyon 1-0)
2006 : Nancy (bat Nice 2-1)
2005 : Strasbourg (bat Caen 2-1)
2004 : Sochaux (bat Nantes 1-1, 5-4 t.a.b.)
2003 : Monaco (bat Sochaux 4-1)
2002 : Bordeaux (bat Lorient 3-0)
2001 : Lyon (bat Monaco 2-1 a.p.)
2000 : Gueugnon (L2) (bat Paris SG 2-0)
1999 : Lens (bat Metz 1-0)
1998 : Paris SG (bat Bordeaux 2-2, 4-2 t.a.b.) 
  
Au Parc des Princes :
1997 : Strasbourg (bat Bordeaux 0-0, 6-5 t.a.b.)
1996 : Metz (bat Lyon 0-0, 5-4 t.a.b.)
1995 : Paris SG (bat Bastia 2-0)  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christophe Galtier Coupe de la Ligue Frédéric Antonetti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants