3 min de lecture Athlétisme

Athlétisme : les 5 grands dopés de l'Histoire

VIDÉOS - Avec le contrôle positif de Tyson Gay dimanche, c'est un nouvel athlète de renom qui entre dans le cercle des tricheurs. Retour sur 5 grands dopés de l'Histoire.

L'Américain Tyson Gay à Lausanne en 2013
L'Américain Tyson Gay à Lausanne en 2013 Crédit : AFP/F.Coffrini
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Ben Johnson, Canadien

>
Finale du 100 mètres hommes des Jeux Olympiques de Séoul, 1988

Avant les Jeux Olympiques de Séoul en 1988, Ben Johnson est perçu comme un héros national au Canada. Et pour cause, un an auparavant, il pulvérisait le record du monde sur 100 mètres à Rome avec un temps de 9"83. Une performance grandiose qui lui vaudra l'admiration. Aux JO de Séoul en 1988, le Canadien frappe une nouvelle fois très fort en remportant le 100 mètres devant le mythique Carl Lewis. Durant cette course, il bat son record du monde 9''79. Tout le pays célèbre cette victoire.

Mais le 26 septembre, la fête tourne au cauchemar. Johnson est reconnu coupable de dopage. Des sanctions sont immédiatement prises contre lui : sa médaille lui est retirée, son record effacé et il est frappé d'une suspension de deux ans par la Fédération internationale d'athlétisme. Il ne reviendra jamais à son meilleur niveau. Ces révélations créent une immense crise morale dans le milieu sportif : jamais un athlète d'une telle stature n'avait été reconnu coupable de dopage.

Marion Jones

>
Finale du 100 mètres femmes aux Jeux Olympiques de Sidney, 2000

C'est en 2004 que l'affaire concernant l'athlète la plus titrée de sa discipline éclate. Ce n'est qu'en 2007 qu'elle reconnaît avoir pris des stéroïdes au moins à partir de 1999. Des aveux qui lui coûtent notamment 5 médailles olympiques. Le 11 janvier 2008, elle sera même condamnée à 6 mois de prison ferme par un tribunal américain pour parjure, ayant nié jusque-là toute implication dans l'affaire Balco. Le 5 septembre 2008, elle retrouve la liberté, totalement ruinée après avoir dilapidé les millions de dollars qu'elle avait amassés tout au long de sa carrière.

À lire aussi
Usain Bolt au London Stadium, le 12 août 2017 football
VIDÉO - Usain Bolt marque un doublé pour sa première

Dwain Chambers

>
Dwain Chambers termine 4ème de la finale du 100 mètres des championnats du Monde d'athlétisme à Paris, en 2003

Le Britannique Dwain Chambers réalise de belles performances à la fin des années 1990 et semble être l'un des sprinters capable de mettre fin à l'hégémonie américaine sur l'épreuve reine de l'athlétisme. En 2002, il devient champion d'Europe et égale le record d'Europe de son compatriote Linford Christie en 9"87. L'année 2003 est décevante d'un point de vue sportif. Alors qu'il visait le titre de Champion du monde sur 100 mètres à Saint-Denis, il ne termine que 4ème de la finale.

D'un point de vue personnel, l'année 2003 est catastrophique pour le Britannique et marque le début d'une descente aux enfers. Il se fait contrôler positif au THG (tétrahydrogestrinone). Il est suspendu pour deux ans, et ne participe donc pas aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Quelques années plus tard, dans son autobiographie, il explique que durant cette période il "prenait de tout : pas seulement du THG, de l'EPO ou du HGH, mais aussi de la testostérone pour m'aider à dormir et réduire mon cholestérol, ou de l'insuline. J'étais devenu un junkie ambulant."

Mais contrairement aux autres sprinters cités ici, Dwain Chambers s'est relevé et a recouru. Le repenti a pris un nouveau départ en 2008. Même s'il n'a jamais réussi de performances exceptionnelles depuis son retour, il est aujourd'hui l'un des tous meilleurs coureurs de 100 mètres en Europe, discipline largement dominée par les Jamaïcains et Américains depuis quelques années.

Tim Montgomery

>
Tim Montgomery court en 9"78 et bat le record du monde du 100 mètres au Stade Charléty à Paris, en 2002

L'Américain Tim Montgomery se fait connaître dans le milieu du sprint mondial en 1997, lorsqu'il termine à la 3ème place des Championnats du monde à Athènes (remportés par l'américan Maurice Green). Mais c'est en 2002 qu'il se fait véritablement un nom, en battant le record du monde du 100 mètres établi par son compatriote Maurice Green en 1999 (9"78 pour Montgmory contre 9"79 pour Green trois ans plus tôt).

Compagnon de la sprinteuse Marion Jones dans la vie, il connaîtra le même sort qu'elle. Convaincu de dopage en 2005 après la révélation de son implication dans l'affaire Balco (programme de dopage généralisé des sportifs américains) il est suspendu 2 ans par le Tribubal Administratif du Sport (TAS). Ce dernier ordonne également l'annulation rétroactive de tous ses résultats depuis le 31 mars 2001. Son record du monde établi en 2002 est donc invalidé. Il prend sa retraite suite à cette condamnation.

Tyson Gay

>
Tyson Gay court le 100 mètres en 9"75 aux sélections américaines, fin juin 2013

Champion du monde du 100 mètres en 2007 à Osaka, le sprinter américain collectionne depuis cette période les médailles aux Jeux Olympiques et aux Mondiaux. Il n'a cependant plus gagné de titres majeurs depuis 2007, subissant la montée en puissance du sprint jamaïcain et de la "Foudre" Usain Bolt.

En 2013, le coureur de 30 ans  semblait avoir retrouvé son meilleur niveau puisqu'il détient la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 mètres, avec un chrono de 9"75. Mais Gay a été rattrapé par la patrouille. Il a avoué dimanche avoir fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à une substance interdite lors d'un contrôle effectué le 16 mai dernier. Il a d'ores et déjà annoncé qu'il ne participerait pas aux Championnats du monde qui se tiennent à Moscou du 10 au 18 août 2013. 25 ans après le scandale Ben Johnson, le sprint mondial renoue avec ses démons.

Asafa Powell et Tyson Gay positifs : les 10 coureurs les plus rapides sur 100 m
Asafa Powell et Tyson Gay positifs : les 10 coureurs les plus rapides sur 100 m Crédit : IDE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Athlétisme Dopage Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763128048
Athlétisme : les 5 grands dopés de l'Histoire
Athlétisme : les 5 grands dopés de l'Histoire
VIDÉOS - Avec le contrôle positif de Tyson Gay dimanche, c'est un nouvel athlète de renom qui entre dans le cercle des tricheurs. Retour sur 5 grands dopés de l'Histoire.
https://www.rtl.fr/sport/athletisme-les-5-grands-dopes-de-l-histoire-7763128048
2013-07-15 13:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ujAa2KsoNy0PB_3tZNKxVA/330v220-2/online/image/2013/0705/7762889777_l-americain-tyson-gay-a-lausanne.jpg