1 min de lecture Renaud Lavillenie

Athlétisme - JO : faut-il s'inquiéter pour Renaud Lavillenie ?

Renaud Lavillenie doute. Et pas au meilleur moment. Euphorique après 11 succès de rang, le perchiste français, favori de l'épreuve du saut à la perche des Jeux Olympiques, vient de signer deux contre-perfomances qui inquiètent, à deux semaines du début des épreuves d'athlétisme des JO de Londres. Après son zéro pointé dans l'humidité de Crystal Palace la semaine dernière, Renaud Lavillenie a de nouveau déçu samedi à Szczecin en Pologne. Incapable de passer 5,62m, l'Auvergnat ne se présentera pas à 100% de confiance sur le sautoir londonien. Mais, fidèle à lui-même, il ne panique pas.

Le Français Renaud Lavillenie après un saut raté le 13 juillet 2012 à Crystal Palace, dans la banlieue de Londres
Le Français Renaud Lavillenie après un saut raté le 13 juillet 2012 à Crystal Palace, dans la banlieue de Londres Crédit : AFP, Adrian Dennis
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Ça ne va pas tout remettre en cause"

Les meilleurs étaient là. Lewis, Hooker, Walker, Wokciechowski mais aussi Morh, lui aussi auteur d'un zéro pointé. Renaud Lavillenie, lui, a complètement raté son concours, incapable de franchir 5,62m pour son entrée dans un concours remporté par l'Anglais Lewis à 5,82m. Le champion olympique en titre, l'Australien Hooker, en perdition cette saison après trois zéros pointés de rang, est revenu dans le paysage en prenant la troisième place du concours, à 5,72m.

Les hauteurs ne sont pas folles et Lavillenie, dont le record personnel en plein air est de 6,01m, a largement de quoi renverser la tendance d'ici Londres. Mais le temps presse et la confiance du Clermontois a surement pris un petit coup au moral sur le sautoir polonais.

Avant de prendre l'Eurostar, Lavillenie a complètement failli. "Je n'ai pas été capable de m'adapter" a expliqué après coup le Français, qui mettait sa contre-performance sur le compte d'un butoir un peu délicat. Un 0 pointé inquiétant ? "On va pas dire que je tombe des nues mais je ne m'y attendais pas. Ça fait chier de faire un déplacement pour ça", a lâché le perchite après coup.

Ses deux dernières sorties ratées auront-elles un impact sur la compétition olympique de la perche, qui aura lieu le 10 août (qualification le 8) ? "Ca ne va pas changer ma confiance, affirme Lavillenie. Ce que j'ai réalisé auparavant me montre que ça va. Ça ne va pas tout remettre en cause. Je sais qu'une fois aux Jeux, avec le maillot bleu, ça n'aura rien à voir. Ce sera une autre configuration". En gros, circulez, y'a rien à voir.

"Une déception de ne pas avoir l'or"

Renaud Lavillenie ne s'inquiète donc pas et réaffirme ses ambitions de glaner l'or olympique, comme Pierre Quinon et Jean Galfione avant lui. "C'est sûr que ce serait une déception de ne pas avoir l'or mais ce serait avant tout une grosse déception de ne pas avoir de médaille tout court. Ca on le saura le 10 (août) au soir", jour de la finale du saut à la perche, a-t-il déclaré.

"Je me sens très content et très fier, quatre ans après (les JO de Pékin), ça y est j'y suis, le travail a payé. Maintenant il n'y a plus qu'une seule hâte, c'est d'être dans l'arène et de vivre cela à 100%", a-t-il ajouté. "Je sais qu'il va y avoir une pression quoi qu'il arrive" car "je fais partie des favoris, cela est comme ça depuis que j'ai franchi les 6,01 m et que je suis régulièrement sur les podiums", a poursuivi le champion du monde en salle 2012, également auteur de la meilleure performance mondiale de la saison en plein air, 5,97 m, le 1er juillet aux championnats d'Europe à Helsinki.

"Le plus dur c'est de savoir tout gérer le jour J et les JO c'est la compétition d'un jour", a-t-il conclu. Compris ?. 


TOUTE L'ACTUALITE DES JO AVEC LE DOSSIER SPECIAL DE RTL.FR :

JO Londres 2012

Lire la suite
Renaud Lavillenie Athlétisme Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7751014296
Athlétisme - JO : faut-il s'inquiéter pour Renaud Lavillenie ?
Athlétisme - JO : faut-il s'inquiéter pour Renaud Lavillenie ?
Renaud Lavillenie doute. Et pas au meilleur moment. Euphorique après 11 succès de rang, le perchiste français, favori de l'épreuve du saut à la perche des Jeux Olympiques, vient de signer deux contre-perfomances qui inquiètent, à deux semaines du début des épreuves d'athlétisme des JO de Londres. Après son zéro pointé dans l'humidité de Crystal Palace la semaine dernière, Renaud Lavillenie a de nouveau déçu samedi à Szczecin en Pologne. Incapable de passer 5,62m, l'Auvergnat ne se présentera pas à 100% de confiance sur le sautoir londonien. Mais, fidèle à lui-même, il ne panique pas.
https://www.rtl.fr/sport/athletisme-jo-faut-il-s-inquieter-pour-renaud-lavillenie-7751014296
2012-07-22 17:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1hEkcQH53HDilN-PJtq2Eg/330v220-2/online/image/2012/0714/7750730083_le-francais-renaud-lavillenie-apres-un-saut-rate-le-13-juillet-2012-a-crystal-palace-dans-la-banlieue-de-londres.jpg