1 min de lecture Olivier Giroud

Arsenal - Olivier Giroud sur RTL : "Très frustrant pour Lloris"

Après des débuts délicats sous le maillot des Gunners, Olivier Giroud commence à prendre ses marques à Arsenal avec qui il vient d'inscrire un doublé lors du derby face au Tottenham de Hugo Lloris samedi. A deux joueurs de la réception de Montpellier, son ancien club, en Ligue des Champions, l'avant-centre des Bleus, buteur décisif en Espagne pour les qualifications du Mondial 2014, a répondu aux questions de Bixente Lizarazu dans le "Club Liza" sur RTL lundi soir.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

La victoire dans le derby face à Tottenham (5-2) samedi avec deux buts de Giroud
"C'est bien d'avoir marqué son territoire dans ce derby. Il fallait reprendre notre marche en avant. On avait perdu des points bêtement. C'était kle bon moment. On a été bons. Mais le match a été tronqué par rapport au rouge (Adebayor) même si l'expulsion est méritée. Mais on a bien réagi. Individuellement, je me sens de mieux en mieux"

Que pense t-il de la situation de Hugo Lloris, à qui il a mis 2 buts samedi lors du Arsenal - Tottenham (5-2) ?


"Hugo, c'est un bon pote. C'était un jour particulier. Je savais qu'il allait commencer. Sans débattre là-dessus, le coach ne lui a pas fait un grand cadeau en l'alignant à l'Emirates même si il ne peut pas grand-chose sur les buts. C'est dur pour lui. Il avait sorti mes premières tentatives mais après, j'ai eu de la réussite. Je n'ai pas attendu ce match pour parler avec lui. Sa situation ? Il ne l'a vit pas très bien. C'est délicat. J'essaie de lui apporter tout mon soutien et de l'aider dans sa nouvelle vie à Londres. Il faut qu'il mange son pain noir et qu'il persévère. Mais tout le monde connait la qualité d'Hugo et j'espère qu'il redeviendra un titulaire en puissance le plus vite possible. Il a été livré à lui-même samedi. Il aurait pu en prendre bien plus. Il a limité la casse. Il ne peut pas faire grand chose. C'est très frustrant pour lui"

Avec une chanson en son honneur sur l'air de "Hey Jude", a t-il l'impression d'avoir été adopté ?

"Les supporters l'ont chanté dès le début. Ils n'ont pas attendu que je plante quelques buts pour la chanter. En déplacement, tu l'entends vachement bien. C'est super, ça témoigne l'esprit des supporters anglais. Tout le monde a toujours été derrière moi. C'est ce qui me donne envie de montrer que je leur rend bien"

Les débuts n'ont pas été simples. La confiance est totale maintenant ?

"Au départ, tu découvres un nouveau championnat, tu découvres de nouveaux partenaires. Il faut un temps d'adaptation pour découvrir les forces et les faiblesses de tes partenaires pour créer des automatismes. Et puis c'est un autre championnat. Il faut s'adapter à une autre intensité. Mais je suis content de mon intégration en me concentrant sur ce que je savais faire. Je n'ai pas trop douté".

Le style d'Arsenal, qui aime bien passer sur les cotés, est-il fait pour lui ?

"Je préfère un système de jeu avec des ailiers qui centrent. Ma force, c'est ma qualité devant le but. Plus tu as de centres, plus tu as d'occasions. Théo Walcott est mon pourvoyeur officiel en ce moment, c'est bien."

Arriver après Robin van Persie, c'est compliqué ?

"Il n'a pas fallu se mettre trop de pression. Mais ça a joué dans mon intégration. Robin est un super attaquant. Le coach ne m'avait pas dit qu'il partirait. Mais c'était une bonne chose pour moi afin de prendre ma place. Robin a marqué l'histoire du club mais lui aussi, il lui a fallu quelques mois voir quelques années pour exploser complètement."

Thierry Henry était à l'Emirates samedi, se sont-ils vus ?

"J'ai pas trop eu l'occasion de parler avec lui. Je lui ai juste demandé comment se passait la vie à New York et si il comptait revenir. Mais il m'a dit qu'il partirait en vacances. Je crois qu'il ne sait pas. J'ai discuté avec des coéquipiers qui se sont entrainés avec lui pendant la trêve internationale et ils m'ont dit qu'il était en forme"

Mercredi, c'est Arsenal - Montpellier. Particulier ?


"Je n'avais pas trop envie d'en parler. C'était bien plus particulier quand je suis revenu à La Mosson (au match aller). Je m'étais concentré sur mon match. Bien sur, ça me fera plaisir de les revoir. Ils sont éliminés mais j'espère qu'ils ne vont pas se réveiller contre nous"

Comment expliquer les difficultés de Montpellier cette saison ?

"C'est compliqué. Je ne sais pas trop. Mais il semble y avoir trop de différences dans les états de forme par rapport à l'année dernière. On avait eu beaucoup de réussite. Mais il faut se serrer les coudes. Ça a gueulé mais c'est normal quand ça ne va pas bien.  Ça semble aller un peu mieux. Mais c'est surprenant car l'équipe n'a pas trop changé"

Comment a t-il vécu son but en Espgne ? Et les réactions euphoriques des commentateurs ?

"Ça fait plaisir de pouvoir partager des émotions comme celle-là. On fait ce métier pour ça. Mais nous aussi, on aime communier avec des millions de Français."

La victoire sereine en Italie s'est construite avec ce nul arraché en Espagne ?

"C'est sur. On avait un capital confiance assez important. On voulait continuer sur la lignée de la deuxième mi-temps en Espagne. Dans l'état d'esprit, c'était super même si on a alterné le bon et le moins bon. Cette victoire n'est pas rien en terres italiennes. Il y cette identité qu'on peut trouver progressivement dans le jeu"

Le discours de Deschamps insiste t-il beaucoup sur la cohésion?

"Le coach nous parle beaucoup. C'est important dans la vie d'un groupe. Son message passe plutôt bien. Maintenant, le foot est un éternel recommencement et il faut se remettre en questions. On a fait des bonnes prestations contre des grandes nations du football mais il faut retrouver cette solidarité face à des équipes moins huppées. On prend beaucoup de plaisir et ça se voit sur le terrain. Le discours du coach passe bien. c'est un compétiteur qui a cette culture de la gagne. On peut faire de belles choses avec cette équipe".














Tout savoir sur la C1 2012-2013



Bouton Foot - résultats classement" src="http://media.rtl.fr/online/image/2012/0828/7751964209_bouton-foot-resultats-classement.JPG" style="float:center;">

Lire la suite
Olivier Giroud Montpellier Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants