2 min de lecture Frédéric Antonetti

Antonetti : "Il y a eu un déclic. C'est fait, c'est réglé"

L'entraîneur de Rennes, Frédéric Antonetti, a annoncé mardi son départ en fin de saison trois jours après la finale de la Coupe de la Ligue perdue parce qu'il devenait important de clarifier la situation : "C'est fait, c'est réglé", a-t-il dit.

Frédéric Antonetti, l'entraîneur de Rennes
Frédéric Antonetti, l'entraîneur de Rennes Crédit : AFP/D.Meyer
Micro générique
La rédaction numérique de RTL

Êtes-vous soulagé ?

"Non, triste... il y a un peu de tristesse, c'est normal, cela fait partie du jeu. Un départ n'est jamais très joyeux. Mais on ne va parler de ça, j'en parlerai un peu plus tard. On veut simplement bien terminer la saison. On a fait deux mois et demi catastrophiques (aucune victoire depuis le 10 février). Il faut essayer de redorer un peu notre blason, individuellement et collectivement. On en a tous besoin."

Votre décision a-t-elle été prise avant la finale perdue samedi contre Saint-Étienne (0-1) ?

"Non. Il y avait des discussions, il n'y avait pas de décision définitive (de prise avant la finale)."

À lire aussi
Frédéric Antonetti le 27 avril 201 Ligue 1 Uber Eats
Losc : "Se séparer d'Antonetti a été un crève-cœur", confie Michel Seydoux

Était-ce important de clarifier votre situation ?

"Oui, parce qu'il y avait des articles tous les jours. Maintenant c'est clair, net et précis. Pour le club aussi c'est mieux, qui peut préparer en toute clarté (la saison prochaine). J'aime bien que les situations soient claires. Maintenant vous allez peut-être vous concentrer un peu plus sur le prochain entraîneur, me foutre la paix ! (rires)."

Cette question récurrente sur votre avenir devenait donc ennuyeuse ?
 
"Oui. Voilà, les choses sont claires. Il y a eu un déclic. C'est fait, c'est réglé."

Ce déclic, c'est la finale ?

"C'est un tout. C'est aussi les deux mois qu'on vient de vivre. C'est quatre années aussi. Il y a plein de choses. On ne se lève pas un matin en se disant 'Je m'en vais'. Ce n'est pas comme ça que ça se passe. Mais on en reparlera dans trois-quatre semaines. Avec un peu de recul, c'est mieux."

Comment voyez-vous l'avenir du Stade Rennais ?

"Le Stade Rennais a un bel avenir. On a effleuré le succès sans l'obtenir, cela marque les gens, bien sûr, mais cela fait cinq ans maintenant que le club n'est pas loin de réussir quelque chose. Il ne réussit pas: on peut regarder qu'il ne réussit pas, mais on peut regarder qu'à chaque fois il y est (en position de gagner). Il faut regarder les deux fenêtres et trouver des solutions. Comme je l'ai toujours dit, le club est sur le bon chemin. Après il faut assumer ce qu'est le Stade Rennais, c'est important. Car la définition du Stade Rennais n'est pas assumée."

Vous avez annoncé votre décision aux joueurs ce mardi matin ?

"Ils sont au courant depuis pas mal de temps que la fin de saison était primordiale pour la suite." 
  
Propos recueillis en conférence de presse


Bouton Foot - résultats classement

Laissez vos commentaires sur le blog de "On refait le match" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Frédéric Antonetti Ligue 1 Uber Eats Rennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants