2 min de lecture André-Pierre Gignac

Ajaccio-Marseille : l'OM pour confirmer l'embellie, les Corses veulent se donner de l'air

Après avoir mis fin contre Sochaux (2-1) à une série catastrophique de sept matches sans victoire, Marseille (5e) se déplace vendredi (20h30) à Ajaccio, avant-dernier de Ligue 1.

Steve Mandanda, gardien de but de l'Olympique de Marseille
Steve Mandanda, gardien de but de l'Olympique de Marseille Crédit : AFP/D.Meyer
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Revoilà la Ligue 1 ! La qualification des Bleus pour le Mondial brésilien en poche, le football français peut se replonger en toute sérénité sur son feuilleton le plus haletant, le championnat. La 14e journée, qui se conclura dimanche (21h) par un choc inattendu entre Nantes (4e) et Monaco (3e), débute vendredi (20h30) avec un déplacement de l'Olympique de Marseille à Ajaccio.

L'OM rêve toujours de podium

Sans victoire en championnat depuis la fin septembre (2-0 à Lorient), et battu à domicile à deux reprises par la suite (par le PSG et Reims), l'OM a renoué avec la victoire le 10 novembre face aux Sochaliens grâce à un pénalty d'André-Pierre Gignac. Et même si tout fut loin d'être parfait, l'essentiel était bien de l'emporter pour balayer des doutes récurrents.

Et si l'écart se creuse avec le leader parisien (10 points), qui joue à Reims samedi (17h), Marseille, qui compte 6 points de retard sur le 2e Lille et 5 sur le 3e Monaco, continue de viser la 3e place du podium. Objectif minimum, fixé en début de saison par un club qui compte le troisième recrutement le plus onéreux de la L1. 

André Ayew, la tuile

Sur un terrain où ils s'étaient imposés (2-0) la saison dernière grâce à des buts des frères Ayew, les Marseillais seront privés de l'aîné, André, rentré blessé (entorse du genou) de son match de barrage de Coupe du monde avec le Ghana. Ayew sera opéré lundi pour "une lésion méniscale" et devrait être absent "environ huit semaines", a annoncé l'OM jeudi.

À lire aussi
André-Pierre Gignac sous les couleurs des Tigres de Monterrey le 28 mai 2017 Mercato
Mercato : Gourcuff aimerait retrouver Gignac à Rennes

Le latéral droit Rod Fanni, touché aux adducteurs et en phase de reprise, est également absent. L'entraîneur Elie Baup devra aussi tenir compte de l'état de forme de ses internationaux, dont certains, tel Mathieu Valbuena, ont été très sollicités. "Jusque là il a participé à des matches en sortant à l'heure de jeu, c'était une gestion de sa situation. On verra s'il débute", a expliqué Baup. Car à quatre jours d'un match de Ligue des champions à Arsenal où il pourrait déjà faire tourner, et à l'entame d'un marathon de 9 matches en 30 jours, l'entraîneur va "devoir gérer".

Ajaccio en mode survie

De son côté, Ajaccio, où l'entraîneur intérimaire Christian Bracconi, successeur de l'Italien Fabrizio Ravanelli, a hérité d'un groupe "fatigué", veut s'appuyer sur le nul courageux obtenu à Toulouse (1-1) pour entamer une opération survie.  Avant-dernier, à 3 points du premier non-relégable Lorient, il lui faudra "mettre de la folie dans le match", prévient Bracconi. "On devra prendre cette équipe à la gorge, la bousculer et ne pas l'attendre".

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Elie Baup Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants