1. Accueil
  2. Programmes
  3. Un air de campagne
  4. Philippe et Le Maire en compétition pour être l'employé du mois des législatives
Un air de campagne

Philippe et Le Maire en compétition pour être l'employé du mois des législatives

Lecture - 03m38s
Ils ne sont pas candidats mais ils s'activent : Bruno Le Maire et Edouard Philippe. L'ancien premier ministre sera allé soutenir 30 candidats d'ici le premier tour. Ajoutez à ça 45 vidéos de soutien aux candidats qu'il n'a pas le temps d'aller voir "et des tonnes de messages de soutien écrits" dixit son entourage. Le carnet de bal de Bruno Le Maire est aussi très rempli : déjà 7 déplacements au compteur, encore 11 programmés et l'idée c'est d'arriver à une trentaine. 41 vidéos de soutien à son actif plus une centaine de petits mots écrits qui sont insérés dans les professions de foi des candidats. Edouard Philippe a clairement la présidentielle dans le viseur. Bruno Le Maire n'y pense pas aujourd'hui, même s'il a déjà été candidat à la primaire de la droite en 2016. Un proche d'Emmanuel macron se marre : "la succession a été ouverte au lendemain de la réélection du président" vu qu'il ne pourra pas se représenter.