1. Accueil
  2. Programmes
  3. Un air de campagne
  4. Les accusations contre Abad embarrassent la majorité
Un air de campagne

Les accusations contre Abad embarrassent la majorité

Lecture - 03m21s
Selon "Mediapart", deux femmes accusent de viol Damien Abad, le ministre des solidarités venu de LR. Il se défend dans un long communiqué : "ces accusations relatent des actes qui me sont tout simplement impossibles à raison de mon handicap". Elisabeth Borne a dû réagir. La Première ministre l'assure : "s'il y a de nouveaux éléments, si la justice est à nouveau saisie, on tirera toutes les conséquences de cette décision". Côté Elysée, on explique que Damien Abad sera bien à la table du conseil des ministres tout à l'heure et on renvoie à la déclaration d'Elisabeth Borne, sans faire plus de commentaires. Ces accusations embarrassent l'exécutif. Un ministre ne voit pas comment il peut rester. "Ca va pas bien se passer" lâche un cadre de la majorité. Un autre qui "refuse de condamner avant la justice" admet que "c'est très gênant", "surtout après Peyrat".