1. Accueil
  2. Programmes
  3. Un air de campagne
  4. Nicolas Sarkozy favorable à une primaire à droite
micro generique

Nicolas Sarkozy favorable à une primaire à droite

Lecture - 2m44s
L'ancien chef de l'Etat est "pour la primaire faute de mieux" assure un de ses lieutenants. Son entourage le dit : "à partir du moment où il n'y a pas d'évidence sur un candidat, il ne faut pas balayer la primaire d'un revers de main". Mais quel type de primaire ? Pas forcément une grande primaire ouverte à tous les électeurs, mais a minima un vote des militants, voire élargi aux sympathisants pour départager les prétendants. C'est "inévitable" dixit un ami de l'ancien président. Nicolas Sarkozy a pourtant de quoi garder un souvenir très amer de ce type de compétition : en 2016, il avait fini 3e, pas qualifié au second tour, battu par François Fillon et Alain Juppé. Nicolas Sarkozy ne veut pas s'en mêler en disant "yakafokon", mais son avis a toujours du poids à droite. Il voit Jean Leonetti ce matin et ne devrait pas le décourager dans sa tentative d'organisation de la compétition
Prochaine diffusion
Mercredi 20 octobre 2021 à 6h52
Durée 2m
En Direct
/