1. Accueil
  2. Programmes
  3. Les voix du crime
  4. 22. Affaire Agnès Marin : comment défendre un mineur accusé de l'horreur ?
Les voix du crime

22. Affaire Agnès Marin : comment défendre un mineur accusé de l'horreur ?

Lecture - 30m25s
Le 16 novembre 2011, Agnès Marin, 13 ans, décide de profiter de son mercredi après-midi. Elle est élève à l'internat du collège du Cévenol, près du Puy-en-Velay. L'adolescente ne dit à personne où elle va et le soir, pas de nouvelles. Agnès a disparu. La gendarmerie se met à sa recherche.

La rumeur court. L'adolescente aurait rejoint un ami de Paris ou aurait-elle fugué ? Personne n'ose penser au pire. Plusieurs adolescents sont auditionnés dans l'espoir de trouver une piste. Rapidement, le scénario de cette disparition a priori banale va se noircir et frapper le pays en plein cœur.

Notre Voix du crime pour parler de cette affaire est Joëlle Diez, l'avocate d'un des adolescents gardés à vue parmi les autres. Matthieu, 17 ans. Elle va nous raconter comment l'affaire a brutalement basculé vers l'horreur après quelques jours d'enquête.
En Direct
/