1. Accueil
  2. Programmes
  3. Les petites histoires olympiques
  4. Jeux Olympiques : comment l'URSS a truqué les épreuves du javelot ou de la perche en 1980
micro generique

Jeux Olympiques : comment l'URSS a truqué les épreuves du javelot ou de la perche en 1980

Lecture - 2m49s
En 1980, l'URSS entend faire des Jeux de Moscou une démonstration de force, quitte à bafouer l'équité sportive. Dans le stade Loujniki, les Soviétiques avaient par exemple imaginé un stratagème pour fausser l'épreuve du javelot. Le perchiste français Philippe Houvion, qui était présent, se souvient.

"Ce stade monumental avait quatre très grandes portes qui font varier les flux de vent (...) En fonction de qui lançait le javelot, ils ouvraient ou ils fermaient les portes du côté". Deux Soviétiques prirent les deux premières places. Un certain Dainis Kūla, inconnu jusque-là, fut même le seul à lancer à plus de 90 m. "J'ai vu des trucs aussi au lancer du disque", complète Houvion.

Sur le sautoir de la perche, un dispositif était censé avantager là aussi les athlètes de la mère patrie. À Moscou, les Soviétiques gagneront 195 médailles dont 80 en or. Le boycott des États-Unis et d'une soixantaine de pays n'est donc pas la seule explication à cette hégémonie...
En Direct
/