1. Accueil
  2. Programmes
  3. Laissez-vous tenter
  4. À Sète, sur les terres de Georges Brassens, le plasticien Robert Combas chante Brassens au musée Paul Valéry
culture

À Sète, sur les terres de Georges Brassens, le plasticien Robert Combas chante Brassens au musée Paul Valéry

Lecture - 3m46s
Robert Combas, 64 ans, à la fois peintre, musicien rock, plasticien et grand collectionneur d'enregistrements musicaux, a choisi les titres de Brassens qu'il a le plus aimés et il les a peints à sa manière : en défigurant les personnages, en raturant les mots, en laissant les coulures envahir la toile. Ses toiles exposées portent toutes le nom de la chanson interprétée et Robert Combas a eu la bonne idée de diffuser tout au long de son exposition les mélodies de Brassens interprétées par Jean-Claude Vannier. Ses tableaux sont empreints d'une force, d'une désinvolture, et d'une rage à la fois bienveillante et tendre, tellement méditerranéenne. Il ne faut pas oublier que Robert Combas a souvent suscité de l'indignation avant de devenir une référence. Et le choix des mélodies de Jean-Claude Vannier contribue à rendre l'ambiance des salles du musée Paul Valéry encore plus festives. Après être passé devant Fernande, Margot on croise le Gorille et on verse une larme au Pauvre Martin.
Journaliste : Monique Younès
En Direct
/