1. Accueil
  2. Programmes
  3. Dans les pas de l'empereur
  4. Sainte-Hélène : l'exil au milieu de l'Atlantique
Napoléon : dans les pas de l'empereur

Sainte-Hélène : l'exil au milieu de l'Atlantique

Lecture - 16m
Le 16 octobre 1815, après 64 jours de voyage, Napoléon débarque à sur l'île de Sainte-Hélène, à 1800 km des côtes africaines. Depuis le navire, l'île semble austère. « Ce n'est pas un joli séjour » murmure l'exilé en arrivant. Il s'installe dans la maison de Longwood, une vieille bâtisse bourgeoise, mais composée de seulement 7 ou 8 pièces et dans un état de délabrement avancé. Avec la vingtaine de personnes qui l'accompagne, il maintient l'étiquette de la cour. Pourtant, les anglais craignent toujours que l'ancien empereur prennent la fuite. Pas moins de 500 canons sont disposés sur l'île pour prévenir une tentative d'évasion. C'est deux fois plus qu'à Waterloo. Mais alors que les anglais espèrent que l'aura de Napoléon déclinera, c'est le contraire qui se produit. Avec son exil à Sainte-Hélène, Napoléon devient désormais un martyr aux yeux du monde.
En Direct
/