1. Accueil
  2. Programmes
  3. Ça peut vous arriver
  4. La banque lui prélève 1.000 € par erreur et ne le rembourse pas
Julien Courbet

La banque lui prélève 1.000 € par erreur et ne le rembourse pas

Lecture - 2h06
Jonathan, en 2018, décide de contracter un prêt de 167.506 € pour s'acheter un appartement de 25m², neuf, tout juste construit. Le remboursement du prêt doit commencer en juin 2018. Seulement, juin passe, puis juillet, puis août, et rien n'apparaît sur son compte !

Il contacte donc sa banque, qui reconnait, oralement, qu'elle a "du retard" dans les prélèvements. En septembre et en octobre, Jonathan est enfin débité mais en examinant dans le détail son nouvel échéancier, il découvre que les sommes prélevées ne correspondent pas au remboursement du capital, mais aux paiements "d'intérêts différés". Ce sont des frais qui, normalement, s'appliquent lorsque l'appartement acheté est en cours de construction et que la libération des fonds intervient plus tard. Ce qui n'est pas son cas !

Immédiatement, il signale l'erreur et espère être remboursé rapidement. Mais 3 ans plus tard, rien ne se passe...
En Direct
/