2 min de lecture Égalité hommes-femmes

Une plateforme de chauffeurs privés féminins pour lutter contre l'inégalité

Une étudiante a créé une plateforme de chauffeurs privés exclusivement féminins pour lutter contre l'inégalité des sexes.

Une plateforme de chauffeurs femmes mise en place
Une plateforme de chauffeurs femmes mise en place Crédit : Nisian Hughes
Manon Labat
Manon Labat
Journaliste

En arrivant près de la salle d'examen, en 2016, Laura Guido est confiante. Cette Niçoise de 22 ans, armée de son ambition naturelle et de sa détermination, sait qu'elle passera les épreuves haut la main pour devenir chauffeur. Mais une fois que la jeune femme franchit le seuil de la pièce, un détail lui saute aux yeux. 

Sur une centaine de candidats, seulement quatre individus sont des femmes. Face à cette constatation, Laura réalise qu'elle a mis les pieds dans un métier où les femmes sont encore sous-représentées. Pour autant, elle ne fait pas marche arrière, et tout en réussissant son examen, il lui vient une idée qu'elle mettra un an et demi à concrétiser. 

En septembre 2017, alors que Laura suit des études de commerce à Nice, elle met au point Ladies Drivers. Une plateforme de chauffeurs privés où les chauffeurs sont exclusivement des femmes

Lutter contre l'inégalité

Lorsque Laura évoque la féminisation de son entreprise, elle pose tout de suite certaines bases : "je n'aime pas que l'on dise que c'est pour lutter contre le harcèlement comme certains le suggèrent. C'est surtout pour lutter contre l'inégalité. Dans ce métier, 95% des chauffeurs sont des hommes".

Nous ne faisons pas l'apologie du sexisme

Laura Guido, fondatrice de Ladies Drivers
Partager la citation
À lire aussi
Égalité homme-femme (illustration) économie
Salaires, parentalité, retraites : quels pays sont les bons élèves de l'égalité femmes-hommes ?

Elle continue de se confier à RTL Girls quant à ses motivations pour créer cette plateforme de VTC, et appuie sur une distinction primordiale selon elle, "Nous ne faisons pas l'apologie du sexisme, il s'agit seulement d'un nouveau concept. Nous prenons bien évidemment tous les clients, quel que soit leur sexe ! Ils sont simplement conduits par une femme". 

Une course plus coûteuse

Pour le moment, 35 chauffeurs arpentent les rues de Nice, d'Aix et de Marseille. Mais Laura compte bien développer sa nouvelle entreprise à l'échelle nationale. 

Un objectif qu'elle compte atteindre en misant sur une revalorisation du métier de chauffeur. Non seulement les chauffeurs sont exclusivement des femmes, mais la société prend moins de commission sur leur paye que certains géants des VTC. Elles sont donc mieux payées.

En revanche, pour le client,  la course Ladies Drivers coûte plus cher qu'une course Uber. Il faut compter en moyenne 15% de plus. Mais Laura Guido fournit une explication à ce prix. 

1% de la course est reversé à une association. Laura Guido avait trouvé "la perle rare" en une Organisation Non Gouvernementale qui prônait l'égalité homme/femme et cherchait à lutter contre l'endométriose. Mais justement, cette association était une ONG... et "la paperasse était trop compliquée" explique la présidente de Ladies Drivers. 

La plateforme féministe est donc à la recherche d'une nouvelle association, en accord avec ses valeurs et qui, idéalement, prône l'égalité des sexes

Lire la suite
Égalité hommes-femmes Chauffeurs Nice
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants