2 min de lecture Harcèlement

Transports en commun : 3 façons de se sentir en sécurité

Une femme sur deux affirme ressentir de l'insécurité lorsqu'elle emprunte les transports en commun, selon une étude publiée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.

Comment se sentir en sécurité dans les transports en commun ?
Comment se sentir en sécurité dans les transports en commun ? Crédit : Unsplah/Grahame Jenkins
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Le cœur qui bat un peu plus fort, les mains moites, l'esprit en alerte, c'est le lot quotidien de nombreuses femmes dans les transports en commun. Selon une étude, une femme sur deux (51%, précisément) affirme ressentir de l'insécurité lorsqu'elle emprunte les transports en commun, relève l'étude publiée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), mardi 30 janvier. Ce pourcentage tombe à 38% pour les hommes.

Si les chiffres disponibles montrent que les femmes sont moins victimes d'agressions que les hommes dans les transports, les rédacteurs et rédactrices de l'étude battent en brèche l'idée que les femmes auraient "par nature" davantage peur que les hommes lors de leurs trajets.

Les violences à l'encontre des femmes "semblent être sous-estimées" par les statistiques officielles, peut-on lire dans l'étude de l'ONDRP. De nombreux comportements pouvant en effet être qualifiés "d'intimidants ou de sexistes" (regards insistants, harcèlement) ne sont pas pris en compte dans ces statistiques. Comment réagir lorsque cela vous arrive ? Voici trois pistes de réflexion.

À lire aussi
Le personnel de McDonald's en grève pour dénoncer le harcèlement sexuel États-Unis
McDonald's : aux États-Unis, un large mouvement dénonce le harcèlement sexuel
Un bus en pleine nuit, une bonne occasion de se sentir en insécurité
Un bus en pleine nuit, une bonne occasion de se sentir en insécurité Crédit : Unsplash/Matteo Bernardis Follow

1. Changer de wagon, descendre à une station

Courage, fuyons face au sexisme ! Tout le monde n'a pas la carrure d'une super-héroïne des transports en commun, prête à faire face à son harceleur ou agresseur en un claquement de doigt. Il n'y a d'ailleurs aucune honte à ne pas pouvoir le faire.

Les options qui s'offrent à vous dans ces cas-là : changer de wagon de métro au prochain arrêt, descendre à une station, attendre le prochain ou finir votre trajet à pieds. Pas l'idéal dans certains cas mais cela vous évitera le danger de la confrontation et aura le mérite de mettre fin à votre calvaire.

1 femme sur 2 ne se sent pas en sécurité dans les transports en commun
1 femme sur 2 ne se sent pas en sécurité dans les transports en commun Crédit : Unsplash/Valentin Antonini

2. Parier sur la sororité

Vous avez déjà assisté à une scène de harcèlement sans savoir comment intervenir ? (notamment parce que le harceleur faisait trois têtes de plus que vous, par exemple). Que vous soyez témoin ou victime, sachez que notre cher ami Jean-Paul Sartre avait tort : non, l'enfer ce n'est pas les autres. Les autres, dans un bus ou dans un métro, grâce à la proximité, peuvent être votre salut. 

Exemple avec cette jeune femme qui a raconté comment elle avait été sauvée par une inconnue dans un bar. Cette dernière s'est tout simplement fait passer pour une amie, lui permettant alors de s'éloigner de son harceleur, comme le raconte un article de Ouest France

L'important dans cette solution étant de bien ouvrir les yeux quand on est témoin pour repérer les micro-agressions et, dans le cas contraire, faire confiance à la solidarité entre femmes... quitte à vous aussi faire semblant de connaître une inconnue pour vous éloigner de celui qui vous importune. 

Si vous êtes victime ou témoin de harcèlement ou d'une agression dans les transports en commun, il existe un numéro : le 31.17.17
Si vous êtes victime ou témoin de harcèlement ou d'une agression dans les transports en commun, il existe un numéro : le 31.17.17 Crédit : Unsplash/Denys Argyriou

3. Appeler un numéro d'urgence

Si vous êtes victime ou témoin de harcèlement ou d'une agression dans les transports en commun, il existe un numéro : le 31177. Grâce à lui, vous pouvez envoyer en toute discrétion un SMS aux agents de police et leur expliquer la situation. 

Si vous souhaitez parler de vive-voix à l'une de ces personnes, composez le numéro d'urgence 31.17. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Transports Études
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792051187
Transports en commun : 3 façons de se sentir en sécurité
Transports en commun : 3 façons de se sentir en sécurité
Une femme sur deux affirme ressentir de l'insécurité lorsqu'elle emprunte les transports en commun, selon une étude publiée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.
https://www.rtl.fr/girls/societe/transports-en-commun-3-facons-de-se-sentir-en-securite-7792051187
2018-01-31 10:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iV57nKLlp0rA14mOnZBPgg/330v220-2/online/image/2018/0130/7792051319_comment-se-sentir-en-securite-dans-les-transports-en-commun.jpg