1 min de lecture Super Bowl

Super Bowl : les publicitaires surfent sur le #MeToo et la contestation de Trump

À la mi-temps de l'un des événements les plus suivis de la planète, les annonceurs ont diffusé des spots en lien avec l'actualité sociétale.

L'US Bank Stadium de Minneapolis a accueilli la finale du Super Bowl 2018, le 4 février 2018
L'US Bank Stadium de Minneapolis a accueilli la finale du Super Bowl 2018, le 4 février 2018 Crédit : AFP / HANNAH FOSLIEN
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'événement est le plus suivi au monde. Aux États-Unis, pas moins de 110 millions de téléspectateurs sont chaque année au rendez-vous. Au-delà de l'enjeu sportif, la finale du championnat de la ligue de football américain est l'occasion pour les marques de se distinguer.


Pour la 52e édition du Super Bowl, plusieurs annonceurs ont proposé dimanche 4 février, des spots surfant sur le mouvement #MeToo contre le harcèlement et les discriminations, ainsi que l'opposition à Donald Trump, sans néanmoins oser la provocation. 


Ainsi, l'opérateur téléphonique T-Mobile s'est clairement appuyé sur la plateforme #MeToo, avec le slogan "le changement commence maintenant" sur fond rose, dans un spot qui n'avait pas grand rapport avec le téléphone ou les télécommunications. "Vous venez au monde avec l'esprit ouvert et l'instinct que nous sommes égaux", dit une voix de femme, s'adressant à des bébés que l'on aperçoit à l'écran, visiblement de diverses origines ethniques. 

Vous aimerez qui vous voudrez, vous demanderez l'égalité de salaire

T-Mobile pendant le SuperBowl
Partager la citation

"Certains peuvent voir vos différences et se sentir menacées par elles", poursuit la voix, "mais vous êtes inarrêtables." "Vous aimerez qui vous voudrez, vous demanderez l'égalité de salaire, vous ne laisserez pas l'endroit d'où vous venez déterminer où vous allez", exhorte le spot, faisant écho au mouvement égalitaire né de l'affaire Weinstein et au climat politique américain qui amène plusieurs minorités à se sentir menacées. 


Toyota a mis en scène un rabbin qui, grâce à son pick-up, va chercher ses amis pasteur, imam et moine bouddhiste pour assister à un match de football américain. "Nous formons tous une équipe", a conclu le constructeur automobile japonais, en fin de réclame, dans un contrepied aux propos du président qui stigmatisent régulièrement certaines communautés ainsi qu'aux tensions actuelles entre confessions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Super Bowl Publicité Réseaux sociaux
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792130126
Super Bowl : les publicitaires surfent sur le #MeToo et la contestation de Trump
Super Bowl : les publicitaires surfent sur le #MeToo et la contestation de Trump
À la mi-temps de l'un des événements les plus suivis de la planète, les annonceurs ont diffusé des spots en lien avec l'actualité sociétale.
https://www.rtl.fr/girls/societe/super-bowl-les-publicitaires-surfent-sur-le-metoo-et-la-contestation-de-trump-7792130126
2018-02-05 09:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9qDnLPtRruoU2rFYvI3OtQ/330v220-2/online/image/2018/0205/7792129917_l-us-bank-stadium-de-minneapolis-a-accueilli-la-finale-du-super-bowl-2018-le-4-fevrier-2018.jpg