2 min de lecture Harcèlement

"Star Wars 8" : l'actrice Kelly Marie Tran victime de cyberharcèlement

Harcelée sur les réseaux sociaux, l'interprète de Rose Tico dans la saga intergalactique a été contrainte de supprimer toutes les photos de son compte Instagram.

L'actrice Kelly Marie Tran lors de la cérémonie des Oscars, le 4 mars 2018 à Hollywood.
L'actrice Kelly Marie Tran lors de la cérémonie des Oscars, le 4 mars 2018 à Hollywood. Crédit : ANGELA WEISS / AFP
Emeline Ferry
Emeline Ferry
Journaliste

Son compte Instagram est désormais vide. Victime de cyberharcèlement, Kelly Marie Tran a décidé de supprimer toutes ses photos sur le réseau social. Encore peu connue il y a quelques mois, l'actrice américaine d'origine vietnamienne est apparue dans Star Wars : Les Derniers Jedi, l'épisode 8 de la saga intergalactique, sorti en 2017. Elle interprète le personnage de Rose Tico, qui joue un rôle clé dans la Résistance.

Ce mardi 5 juin, la comédienne de 29 ans a supprimé l'ensemble des photos qu'elle avait posté sur son compte Instagram, sans donner d'explication. Depuis plusieurs mois, elle serait victime de harcèlement raciste et sexiste sur ce réseau social, rapporte le compte Twitter "Star Wars Facts", qui suit l'actualité de la saga.

"Le personnage de Rose Tico a été le premier personnage féminin asiatique dans un film Star Wars. Les fans et la communauté asiatique américaine ont apprécié Rose et son rôle dans le film, mais fidèles à la tradition, les trolls sont sortis pour attaquer Kelly Marie Tran sur son compte avec des commentaires abusifs", explique le site américain Deadline.

Des messages de haine racistes et sexistes

L'actrice avait ouvert son compte Instagram au mois d'octobre 2017, juste avant la sortie du film. Elle y publiait des photos d'elle sans maquillage, hors des plateaux de cinéma et des tapis rouges. Elle écrivait par exemple : "Eh Internet, je suis un être humain incomplet et imparfait, et je m'accepte telle que je suis", rappelle Le Huffington Post.

À lire aussi
Louane en 2017 People
Cyberharcèlement : Louane confie être victime de grossophobie

Depuis la sortie de Star Wars VIII : Les Derniers Jedi, Kelly Marie Tran a par exemple reçu des montages du film où son personnage était coupé. L'actrice aurait également reçu des vidéos parodiques, voire pornographiques.

Avant elle, Daisy Ridley, une autre actrice de la saga a déjà été harcelée, à la suite de ses prises de position politiques, notamment pour le contrôle des armes à feu aux États-Unis.

Sur Twitter, le réalisateur de la saga mondialement connue, Rian Johnson, a soutenu sa collègue. "Sur les réseaux sociaux, quelques personnes malsaines peuvent faire beaucoup de bruit, mais depuis quatre ans, j'ai rencontré beaucoup de vrais fans de Star Wars. On utilise l'humour, l'amour et le respect pour exprimer notre admiration ou nos critiques. Nous sommes la très GRANDE majorité, et nous allons bien", écrit-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Star Wars Star Wars 8
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793665609
"Star Wars 8" : l'actrice Kelly Marie Tran victime de cyberharcèlement
"Star Wars 8" : l'actrice Kelly Marie Tran victime de cyberharcèlement
Harcelée sur les réseaux sociaux, l'interprète de Rose Tico dans la saga intergalactique a été contrainte de supprimer toutes les photos de son compte Instagram.
https://www.rtl.fr/girls/societe/star-wars-8-kelly-marie-tran-victime-de-cyberharcelement-7793665609
2018-06-07 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HgyYkyg3iP8HQH9X5hC7rg/330v220-2/online/image/2018/0607/7793665652_l-actrice-kelly-marie-tran-lors-de-la-ceremonie-des-oscars-le-4-mars-2018-a-hollywood.jpg