3 min de lecture WTF

Les 7 défis physiques les plus stupides inventés par les jeunes Chinoises

La dernière lubie des jeunes Chinoises ? Prouver que leurs cuisses sont plus minces que la largeur d'un iPhone. Vous avez bien lu.

Le dernier défi en date : l'iPhone 6 Knees Challenge Date : 07/04/2016
13 >
Le dernier défi en date : l'iPhone 6 Knees Challenge Date : 07/04/2016
Une Chinoise essayant l'iPhone 6 Knees Challenge Date : 07/04/2016
Une Chinoise s'essaie au A4 Waist Challenge Date : 17/03/2016
En Chine, les filles veulent montrer qu'elles sont plus fines qu'une feuille de papier A4 Date : 17/03/2016
Le "Belly-button challenge" a été l'un des défis les plus populaires en Chine Date : 17/03/2016
Le "Belly-button challenge" fait l'apologie de la minceur Date : 17/03/2016
Le "Breast grabbing challenge" est apparu après le Belly buton challenge Date : 17/03/2016
Une Chinoise faisait le "Breast grabbing challenge Date : 17/03/2016
Le "Collarbone challenge" consiste à placer le plus de pièces possible dans le creux situé au niveau de la clavicule Date : 17/03/2016
Une Chinoise relevant le "Collarbone challenge" Date : 17/03/2016
Avec le "Reverse praying challenge", les Chinoises montrent leur souplesse Date : 17/03/2016
Le "Reverse praying challenge" Date : 17/03/2016
Une Chinoise tente le "Underboob pen challenge" Date : 17/03/2016
1/1
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

En Chine, la quête du corps idéal s'apparente à une célébration de la minceur. C'est en tout cas ce que laissent penser les différents "défis physiques" que de nombreuses jeunes Chinoises s'amusent à exécuter et célébrer sur les réseaux sociaux. L'idée est souvent de comparer une partie de son corps aux dimensions d'un objet, ou de se contorsioner dans une certaine position, et ensuite, de partager sa photo. Le but : montrer qu'elles correspondent aux canons de beauté locaux : (très) mince, avec des traits fins, svelte, souple et "bien" proportionnée.

L'idée insidieuse derrière ce genre de défi est de "récompenser" à coup de "likes" les filles qui les réussissent, au détriment des autres, qui devraient "faire ce qu'il faut" pour y arriver et rentrer dans le rang. Le risque étant de construire une image idéalisée et irréaliste du corps à atteindre, et que la minceur soit vue comme la seule forme acceptable de morphologie. 

1. Le "iPhone 6 Knees Challenge"

Leur dernière idée ? Le "iPhone 6 Knees Challenge", qui consiste à placer un iPhone sur les genoux, dans le sens de la largeur. Si les genoux ne dépassent pas, cela veut dire qu'on a "les bonnes dimensions". Ce défi a généré 72.000 commentaires sur Weibo, le Twitter chinois (Twitter est interdit en Chine, tout comme Facebook.).  

À lire aussi
Vers une salle de bain connectée ? beauté
CES 2017 : 4 innovations beauté repérées à Las Vegas

Comme pour presque chaque défi faisant des émules en Chine, celui-ci est irréaliste. L'iPhone 6 a une largeur de 13,8 centimètres, ce qui est très peu. Surtout, depuis quand la largeur des genoux est une mesure légitime pour vérifier qu'on a le "bon" poids ou la "bonne" morphologie" ? 

2. Le "A4 Waist Challenge"

Le dernier défi qui rend accro de nombreuses jeunes Chinoises est donc le "A4 Waist Challenge", soit "le défi du torse format A4". Il consiste à mettre devant soi une feuille de papier A4. Si votre taille ne dépasse pas, alors félicitations ! Vous avez les bonnes proportions. Sur Weibo, le Twitter chinois, des millions de personnes ont utilisé le hashtag #A4waist. (On part pleurer un coup et on revient) 

3. Le "Belly-button challenge"

Le "défi" le plus marquant de ces derniers mois demeure le "Belly-button challenge", qui a démarré en juin 2015. Cette fois, l'idée était de passer son bras droit dans son dos, de passer la main devant son ventre et de parvenir à toucher son nombril. 300 millions de Chinoises s'y seraient essayées, selon The Daily Mail

Et si l'on n'y arrive pas ? Cela signifie, soi-disant, que l'on a besoin de perdre du poids. Ce défi était censé être basé sur une étude scientifique, dont on ne trouve, étrangement, aucune trace sur les Internets. Dans ce cas, c'est plutôt la souplesse que la minceur qui permet de "réussir". 

4. Le "Breast grabbing challenge"

Non seulement le "Belly-button challenge" a fait des émules, mais il a aussi engendré un autre défi : le "Breast grabbing challenge", en décembre 2015. Cette fois, au lieu de toucher son nombril en passant préalablement son bras derrière le dos, on tente d'attraper le sein opposé. 

L'idée est la même : mettre en place une manière pseudo-scientifique pour savoir si l'on a les "bonnes" proportions, et si l'on est suffisamment mince. 

5. Le "Collarbone challenge"

Avec le "Collarbone challenge", apparu en juin 2015, il faut parvenir à placer le plus de pièces de monnaie possible dans le creux situé au-dessus de la clavicule.

Bien sûr, plus une fille est mince, plus l'os de sa clavicule "ressort" et offre un creux plus grand, pouvant accueillir de nombreuses pièces. Pour aller toujours plus loin, certaines sont allées jusqu'à mettre de l'eau dans le creux. La minceur demeure donc l'obsession de cet autre "défi". 

6. Le "Reverse praying challenge"

Apparu en septembre 2015, le "Reverse praying challenge" consiste à passer ses bras derrière son dos, et les positionner comme pour une prière, tout en tenant un smartphone. Une hiérarchie est établie entre "les déesses" qui arrivent à monter leurs mains jusqu'à la base du cou, alors que les "perdantes" sont celles dont les mains ne vont pas plus haut que le bas du dos. 

Certes absurde, ce défi a au moins le mérite de ne pas faire l'apologie de la minceur. Cependant, il a créé une polémique, certains trouvant qu'il ne respecte pas le caractère sacré de la prière. 

7. Le "Underboob pen challenge"

Ces "défis" ne mettent pas toujours en avant le poids ou la souplesse, mais aussi, les proportions. D'abord né au Japon, "l'Underboob challenge" requiert de faire tenir un objet fin, comme un stylo ou un pinceau à maquillage, sous le sein. Plus l'objet coincé sous le sein est gros, plus cela signifie que la poitrine est... grosse. Tant pis pour celles qui n'arrivent pas à coincer ne serait-ce qu'un trombone (soupirs).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
WTF Beauté Psycho
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782418967
Les 7 défis physiques les plus stupides inventés par les jeunes Chinoises
Les 7 défis physiques les plus stupides inventés par les jeunes Chinoises
La dernière lubie des jeunes Chinoises ? Prouver que leurs cuisses sont plus minces que la largeur d'un iPhone. Vous avez bien lu.
https://www.rtl.fr/girls/societe/les-6-defis-physiques-les-plus-stupides-inventes-par-les-jeunes-chinoises-7782418967
2016-03-20 12:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aM9EMr-1Co1r0bGNdVkxWA/330v220-2/online/image/2016/0407/7782722629_le-dernier-defi-en-date-l-iphone-6-knees-challenge.jpg