5 min de lecture Interview

La Youtubeuse Elsamakeup : "Mes abonnés sont beaucoup plus qu'un chiffre"

INTERVIEW - "Elsamakeup" est l'une des Youtubeuses françaises les plus connues. Le soutien de ses 470.000 abonnés lui a permis de gagner en assurance, malgré son handicap.

Elsa a créé sa chaîne "Elsamakeup" en 2010
Elsa a créé sa chaîne "Elsamakeup" en 2010 Crédit : Capture d'écran/Youtube.com/Elsamakeup
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Elsa n'est pas la Youtubeuse beauté que vous pensez. À 24 ans, cette jeune fille du Sud au léger accent chantant peut déjà se targuer d'une communauté fidèle, avec près de 470.000 abonnés sur sa chaîne "Elsamakeup", dédiée à la beauté. Pour en arriver là, la jeune femme a mis en ligne plus de 470 vidéos depuis 2010, année où elle a créé son compte Youtube. Elsa est aussi une force de la nature : malgré sa paralysie des deux jambes, à la suite d'une opération de sa scoliose il y a dix ans, elle dit avoir "un caractère bien trempé" et trouve dans les vidéos un échappatoire qui lui a permis de s'épanouir.

Le maquillage, "un art"

C'est depuis sa chambre, là où elle tourne ses vidéos, qu'Elsa nous appelle. "Depuis le Sud", dit la jeune femme avec malice. Bien qu'elle affirme "s'assumer complètement sans maquillage", et sortir sans fards pour faire ses courses, la Youtubeuse n'en demeure pas moins coquette, préférant ne pas se montrer sur Skype, car pas préparée. L'appel se fait donc sans vidéo. "Je me considère comme une fille très très simple, tout à fait lambda", affirme Elsa. Elle se dit "passionnée de maquillage", qu'elle voit presque comme "un art".

Pourtant, Elsa fait partie du cercle très fermé des Youtubeuses beauté qui tirent suffisamment de revenus de leur chaîne pour en vivreElle se rêvait secrétaire médicale quand elle était lycéenne, mais la jeune femme a finalement renoncé aux études pour se consacrer à ses vidéos, une fois le baccalauréat en poche. Elle garde un souvenir précis de l'époque où elle a décidé de créer sa chaîne, "Elsamakeup" : "C'était une période de ma vie où je m'ennuyais un peu, c'était un peu difficile."

>
La première vidéo d'Elsa - Presser des pigments Mac (et autres marques)

Elsa tombe alors sur les vidéos de "JulieslovesMac07", l'une des pionnières du genre, beaucoup moins active à ce jour. "C'était une fille lambda qui s'adressait à d'autres filles comme à une copine. J'ai visionné ses vidéos pendant des mois. Six mois après, je me suis dit : 'Pourquoi pas moi ?' J'ai posté ma première vidéo fin avril 2010, sans attente particulière." À l'époque, il s'agissait avant tout d'un "hobby pour passer la journée et discuter avec d'autres gens qui partageaient la même passion"

Ses abonnés, un soutien indispensable

Cinq ans plus tard, les vidéos d'Elsa cumulent plus de 40 millions de vues, et la jeune femme a près de 470.000 abonnés. Dire qu'elle les chérit est un euphémisme : "Ils sont beaucoup plus qu'un chiffre. J'ai la chance d'avoir regroupé une communauté incroyable, elles sont adorables. Il y a même quelques garçons", s'enthousiasme Elsa, qui vit toujours avec sa mère. "Elles sont très matures, donc j'ai un peu moins de problèmes que les autres [Youtubeuses, ndlr]. Elles sont là pour ce que je propose, pas pour ma vie à côté. J'essaie de partager le maximum de trucs avec elles. Je ne les remercierai jamais assez, elles m'ont apporté beaucoup sans s'en rendre compte."

J'ai acquis de la confiance, de l'assurance, ce qui me manquait cruellement

Elsa, de la chaîne "Elsamakeup"
Partager la citation
À lire aussi
La méthode Freinet mise sur l'aptitude des enfants à définir le programme de la journée. école
Rentrée scolaire : avec la pédagogie Freinet, les enfants choisissent leur programme

"J'ai acquis de la confiance, de l'assurance, ce qui me manquait cruellement. Elles ne se rendent pas compte, mais elles m'ont toujours encouragée à me dépasser", explique Elsa, avec un peu d'étonnement dans la voix. "Au début je ne voulais pas me montrer en entier, et au bout d'un moment je me suis sentie en confiance. Je suis à l'aise avec beaucoup de choses. 2014 a été une année difficile, notamment avec des problèmes de santé, et elles ont été un soutien énorme." 

Sa lutte contre le handicap

En janvier 2014, Elsa a subi une opération importante pour soigner sa scoliose. Cela faisait plusieurs années qu'elle hésitait à passer à nouveau entre les mains d'un chirurgien. En 2005, une intervention l'a laissée paralysée des deux jambes, et avec des douleurs très intenses au niveau du dos.

Je ne voulais pas que les gens me voient à travers le handicap, le fauteuil

Elsa, de la chaîne "Elsamakeup"
Partager la citation

Au début de sa chaîne, elle ne souhaitait pas parler de son handicap sur Youtube, et s'arrangeait pour dissimuler le plus possible son fauteuil : "Je ne voulais pas que les gens me voient à travers le handicap, le fauteuil. Je ne voulais pas inspirer la pitié, je déteste ça", résume la jeune femme, qui fait tout pour rester en-dehors des "gueguerres" de Youtubeuses.

>
Mon Histoire

"Deux ans plus tard, j'avais de gros problèmes de santé et c'était difficile à cacher, vu que je n'arrivais plus à faire des vidéos régulières." Quelques critiques négatives l'ont poussée à "jouer carte sur table" et Elsa a parlé à cœur ouvert de son handicap. Résultat : un élan de soutien généralisé. "Ça a été un déclic et je me suis ouverte petit à petit. Je ne le regrette pas, mais je l'ai fait au bon moment." Elsa a même fini par faire une vidéo "lookbook", réclamée par ses abonnés. 

>
Lookbook #1

À ce jour, Elsa va "beaucoup mieux", ses douleurs ont considérablement diminué : "C'est une page qui se tourne, j'espère que ça continuera le plus possible. Je suis très heureuse." Quand elle ne tourne pas des vidéos, la jeune femme s'imprègne de culture. Ses derniers coups de cœur ? Orange Is The New Black, Game of Thrones et Devious Maids pour les séries, See You Again de Wiz Khalifa, Tori Kelly et Ellie Goulding côté musique. Sur sa chaîne de vlogs, Elsa parle aussi de ses lectures, et partage des recettes de cuisine.

Des magasins à son nom pour la rentrée

Non seulement Elsa vit de sa chaîne, mais elle s'est lancée l'année dernière dans l'aventure de l'entreprenariat, en lançant sa marque de cosmétiques, nommée... Elsamakeup. Elle a d'abord proposé une gamme de pinceaux de maquillage, vendue sur le site de Sponjac, le laboratoire avec lequel elle travaille.

Le kit de pinceaux d'Elsa
Le kit de pinceaux d'Elsa Crédit : Sponjac.com

Prochaine étape : la sortie de sa ligne de rouges à lèvres, avec six teintes. "Il y a une pression énorme parce que les gens s'attendent à quelque chose d'une excellente qualité", s'alarme un peu Elsa. Pour essayer de leur faire plaisir au maximum, elle a sondé ses abonnés : "Ça tombait bien parce que j'avais la même chose qu'elles en tête. Des couleurs vibrantes avec un fini mat mais pas asséchant et un joli packaging."

Ces rouges à lèvres seront d'abord mis en vente sur le site de Sponjac. Une fois que la marque aura suffisamment de références, un magasin en ligne sera créé, avant l'ouverture d'enseignes, normalement à la rentrée, dévoile Elsa avec impatience.

Son conseil pour les aspirant(e)s Youtubeuses beauté ? "Se lancer pour les bonnes raisons, par passion et pour partager quelque chose, et avoir quelque chose à raconter. Pas pour avoir des produits gratuits." Comme son amie EnjoyPhoenix, elle rêve d'écrire un livre pour raconter son expérience. À bon entendeur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Interview Portraits Réseaux sociaux
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants