2 min de lecture Mode

La culotte de grand-mère : nouvel accessoire sexy et féministe ?

De nouvelles marques de sous-vêtements prônent le retour de la culotte de grand-mère comme accessoire sexy mais surtout féministe.

La culotte de grand-mère : nouvel accessoire sexy et féministe ?
La culotte de grand-mère : nouvel accessoire sexy et féministe ? Crédit : https://instagram.com/its_meandyou/
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Daphne Javitch a 35 ans. Elle est la fondatrice de Ten Undies. Cette marque prisée de sous-vêtements voue un véritable culte aux culottes taille haute, brassières et shorts en coton, explique le New York Times dans un article. Ringardes et pas sexy du tout il y a quelques années - souvenez-vous de Renée Zellweger dans le film Bridget Jones, - les culottes de grand-mère reviennent dans la tendance. 

Une lingerie confortable et sexy

Selon une étude menée par le NPD Group (groupe d'étude spécialisé dans la consommation), la vente des strings a diminué de 7% l'année dernière. Au contraire, celle des petites culottes, shorts et sous-vêtements tailles hautes a augmenté de 17%. Un nouvel élan commercial que l'on retrouve dans la création récente de marques de lingerie simple, confortable et sexy, comme Ten Undies, mais aussi Me and You. Cette boutique en ligne a été lancée par deux meilleures amies, Julia Baylis et Mayan Toledano.

Le best-seller de leur marque ? Une paire de culottes blanches en coton avec le mot "feminist" imprimé en lettres roses. Le produit coûte 25 dollars. Il est, depuis l'ouverture de la boutique en avril dernier, régulièrement épuisé. La légende de cette photo sur Instagram, postée il y a trois jours, confirme ce succès : "Les culottes seront à nouveau disponibles la semaine prochaine ! (d'abord les blanches, ensuite les roses)". 

La culotte "feminist"
La culotte "feminist" Crédit : https://instagram.com/p/3o_PPGJXgN/

“La plupart des modèles de lingerie sont créés pour plaire aux hommes”, explique Julia Baylis au New York Times. “Pour nous ce n’est même pas une dimension à prendre en compte. Ce sont des sous-vêtements que vous portez totalement pour vous-même." “Ce qui est sexy pour nous, c’est d’être naturel et confortable”, complète Mayan Toledano. 
Une vision du sous-vêtement mise en valeur par les clichés de la photographe canadienne Petra Collins. La jeune femme de 22 ans est à l'initiative de The Ardorous, un collectif 100% féminin et artistique. Il aborde les thématiques de l'adolescence, de la féminité ou encore de la sexualité de la peinture à l'écriture, en passant par la photographie et les petites culottes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Ali Tate Cutler à New York pendant l'été 2019 société
Victoria's Secret : qui est Ali Tate Cutler, la première mannequin grande taille ?

   

Lire la suite
Mode Fesses News
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants