3 min de lecture Mode

Georgia May Jagger : 4 informations à connaître sur la fille de Mick Jagger

PORTRAIT - À seulement 25 ans, l'une des filles du chanteur Mick Jagger et du mannequin Jerry Hall, confirme son envol vers le stylisme avec une collection capsule pour la marque de sportswear californienne Volcom.

Georgia May Jagger, la fille que toutes les marques s'acharrachent
Georgia May Jagger, la fille que toutes les marques s'acharrachent Crédit : Ilya S. Savenok / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

C'est dans un cadre on ne peut plus cozy que Georgia May Jagger est venue présenter à Paris sa nouvelle collection pour Volcom Women, marque de fringues sportswear californienne pour laquelle la fille du chanteur britannique Mick Jagger et du mannequin américain Jerry Hall officie comme égérie depuis maintenant deux ans.

Alors que des DJ's se succèdent derrière les platines du pavillon Puebla dans le parc des Buttes-Chaumont, dans le XIXème arrondissement de Paris, les invités découvrent les pièces imaginées par la jeune femme de 25 ans, bientôt disponibles sur le site de la marque

Taillées pour l'été, les fringues de la collection capsule de Georgia May Jagger nous donnent envie d'apprendre le surf et de chiller sur les plages tout l'été. Au menu de ce vestiaire, on retrouve un t-shirt façon équipe de baseball américaine inscrit des initiales de la jeune Anglaise ("GMJ"), une longue robe t-shirt qu'on voudrait enfiler entre deux baignades dans les eaux salées, une veste kaki tendance army ou encore une jupe mini pour faire bronzer ses gambettes en toute simplicité. Le succès devrait être au rendez-vous pour la jeune styliste qui n'a pas fini de faire parler d'elle. Voici 4 infos à savoir sur le parcours de cette enfant née sous une bonne étoile.

Découvrez la collection capsule GMJ x VOLCOM WOMEN Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
10 >
Découvrez la collection capsule GMJ x VOLCOM WOMEN Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Une veste kaki tendance army Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Une blouse pour chiller l'été Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Un crop-top à enfiler sur toutes les plages Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Une veste sportswear Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Un maillot de bain green Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
La robe que portait Georgia May Jagger lors de sa soirée de lancement à Paris Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Un top "Georgia May" Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Short pour faire bronzer ses gambettes Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
Robe t-shirt pour être à la cool tout l'été Crédits : VOLCOM WOMEN | Date : 06/06/2017
1/1

1. Une égérie que les marques s'arrachent

Georgia May Jagger plonge dans le grand bain du mannequinat à peine sortie de l'adolescence. La jeune femme a hérité de la fougue de son père et de la grâce de sa mère. Habituée par la vie sur les routes (avec un papa Rolling Stones, on peut comprendre), Georgia May s'est alors fait un prénom dans ce milieu dans lequel elle a grandi.

À lire aussi
Halima Alen lors d'un événement à Los Angeles, le 25 avril 2019 mode
Qui est Halima Aden, premier mannequin avec hijab et burkini en couverture de "Sports Illustrated" ?

Elle a vite prêté son image à de grands noms de la mode comme Alexander Wang, Chanel, Miu Miu, Vivienne Westwood, Thierry Mugler (pour le parfum "Angel") ou des marques plus accessibles comme H&M et Rimmel. Dernièrement, on l'a beaucoup vu chaussée des créations de Minelli.

D'abord égérie, la jeune mannequin est rapidement passée du côté de la création en signant des collaborations avec des marques pour des collections capsules (Minelli, Reserved, Volcom Women), toujours à son image : rock, influencées par les sixties et les seventies, une touche de blond californien, le charme de Brigitte Bardot en plus.

2. Elle a étudié (un peu) l'art

Avant de se consacrer pleinement au mannequinat, Georgia May Jagger a suivi des cours de photographie dans une école d'art, a-t-elle raconté dans une interview pour le blog Le Boulevardier.

"Pour la petite histoire, j’ai fait beaucoup de ce que nous appelons modelographie ; des photos que les modèles prennent des autres modèles", a-t-elle confié avant d'ajouter : "Je ne suis pas tant attirée par les disciplines qui gravitent uniquement autour de la mode : je préfère plus généralement les portraits. Mes grandes sources d’inspiration sont Helmut Newton – ses clichés vont au-delà de la mode, il y a une mise en scène, une recherche esthétique – ou Richard Avedon évidemment."

3. Une fille pas si cool ?

C'est elle qui le dit ! Dans une interview accordée au Belfast Telegraph, Georgia May Jagger a assuré qu'elle n'était pas si cool que ça.

"Par exemple cette semaine, j'ai regardé un documentaire d'une heure sur la seiche (un poisson, ndlr.)", a-t-elle expliqué pour se justifier. "J'aime les choses comme ça, un peu étranges et drôles . Je ne suis pas vraiment très cool, je suis simplement heureuse de discuter avec n'importe qui". 

4. Une voix pour l'émancipation des femmes

Elle n'est pas la plus militante des personnalités du monde de la mode. Mais dès que l'occasion se présente, Georgia May Jagger n'hésite pas à rappeler que les femmes doivent encore se battre pour obtenir leur droit.

Loin de cultiver les clichés sur la rivalité entre femmes, la jeune britannique préfère au contraire célébrer les talents de ses proches, comme en témoigne son compte Instagram, dans lequel on peut déceler un rafraîchissant vent de girl power

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Portrait Mick Jagger
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants