3 min de lecture Halloween

D'abord créature flippante, la sorcière est devenue ultra sexy dans la pop culture

DÉCRYPTAGE - On les brûlait sur le bûcher, aujourd'hui, elles sont héroïnes de séries et de films. En 20 ans, la pop culture a mis les sorcières sur un piédestal amplement mérité.

Les sorcières de "Charmed", symbole sexy du pouvoir d'être une femme.
Les sorcières de "Charmed", symbole sexy du pouvoir d'être une femme. Crédit : Paramount International
103132103886089535955
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Rangez vos chapeaux pointus et vos nez crochus, les sorcières d'aujourd'hui sont des femmes ultra sexy. Il est loin le temps de la jeteuse de sorts éternellement vieille (fille), avec sa verrue sur la joue, vivant seule dans une maison au fin fond d'une forêt sombre. Les sorcières issues de la pop culture sont des femmes séduisantes, fortes, sexy et super puissantes. Leur vie sexuelle est assumée et parfois même, on peut les voir accompagnée d'une petite famille. La modernité. 

Dans le dessin animé de Disney, la méchante reine de Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) devenait une vieille dame hideuse dès qu'elle se transformait en sorcière. Mais aujourd'hui, les femmes dotées de pouvoirs surnaturels gardent leur apparence pour jeter des sorts dans les films et les séries. Depuis le milieu des années 1990, les sorcières sont des femmes. Elles ne sont plus des monstres, n'en déplaise à Sarah Sanderson, une des héroïnes du film Hocus Pocus (1993).

Des humaines avant tout

En 1996, quatre étudiantes qui font de la magie ont définitivement changé l'image de la sorcière. Dans The CraftRobin Tunney et Neve Campbell portent des jupes courtes, des chaussettes hautes et des décolletés profonds tout en invoquant les esprits les plus puissants. Elles sont jeunes, belles et traversent leur période gothique, permettant aux spectateurs-adolescents de s'identifier à ce groupe de jeunes filles.

À lire aussi
Dans la série "Girls", toute excuse est bonne pour faire la fête harcèlement
"Tu m'envoies un SMS quand tu es bien rentrée ?", ou l'angoisse du retour


La tendance est lancée et confirmée avec la sorcière sympa de Sabrina, l'apprentie sorcière, série diffusée dès septembre 1996 aux États-Unis. Une Américaine de 16 ans apprend, le jour de son anniversaire, qu'elle est dotée de pouvoirs surnaturels. Élevée par deux tantes loufoques, elle doit apprendre la magie, tout en restant une adolescente (presque) normale. Sabrina est blonde, porte du rose, traîne avec ses amis et son petit-copain... Elle est une jeune fille populaire et bien dans sa peau.

N'oublions pas non plus, dans ce lot d'ados à qui on aimerait bien ressembler, la jeune fille la plus intelligente du monde magique : Hermione Granger, l'intello de la bande de Harry Potter. Elle n'est pas l'élue, certes, mais reste l'un des personnages les plus importants de cette saga de légende. Encore une fois, on est bien loin de la méchante et jalouse belle-mère de Blanche-Neige. 

Des sorcières badass et sexy

L'adolescence traversée, la sorcière (adulte, donc) devient réellement badass. Les trois incantatrices les plus célèbres du petit écran, les sœurs Halliwell de la série Charmed, sont ultra lookées et finissent à chaque épisode dans le club de Piper. Habillées en cuir de la tête aux pieds, des manteaux de fourrure sur les épaules et perchées sur des talons hauts, elles combattent le mal avec style. En plus de leurs pouvoirs de dingue (qui sauvent le monde à plusieurs reprises), les sœurs Halliwell sont badass : elles font ce qu'elles veulent. Phoebe a la (mauvaise) idée de tomber amoureuse d'un démon, Piper se marie et a des enfants avec un Être de lumière, ce qui est totalement interdit par l'espèce de gouvernement de la magie. Mais peu importe, Piper, Phoebe, Prue et Paige érigent leurs propres règles et mènent leur vie comme bon leur semble. Inspirant, non ?

Vingt ans plus tard, les fictions fantastiques se multiplient sur le petit écran. Les sorcières y ont encore et toujours une place de choix. Elles sont à nouveau lycéennes ou à la fac. Mais cette fois, exit la teenager en pleine crise... Place à la post-ado combative : Bonnie Bennett dans The Vampire Diaries, ou le coven de la troisième saison d'American Horror Story. On vous conseille de vous tenir à l'écart. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Halloween Cinéma Séries
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785481193
D'abord créature flippante, la sorcière est devenue ultra sexy dans la pop culture
D'abord créature flippante, la sorcière est devenue ultra sexy dans la pop culture
DÉCRYPTAGE - On les brûlait sur le bûcher, aujourd'hui, elles sont héroïnes de séries et de films. En 20 ans, la pop culture a mis les sorcières sur un piédestal amplement mérité.
https://www.rtl.fr/girls/societe/d-abord-creature-flippante-la-sorciere-est-devenue-ultra-sexy-dans-la-pop-culture-7785481193
2016-10-29 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Itm2Hyv-6uxnG-lC4Th5Bw/330v220-2/online/image/2016/1028/7785496003_les-sorcieres-de-charmed-symbole-sexy-du-pouvoir-d-etre-une-femme.jpg