5 min de lecture Beauté

Comment savoir quand le maquillage est périmé ?

ANALYSE - Avec le temps, on accumule une montagne de fonds de teint et autres mascaras. Mais jusqu'à quand peut-on les utiliser ? Analyse des dates de péremption de vos alliés beauté.

Les cosmétiques aussi ont une date de péremption.
Les cosmétiques aussi ont une date de péremption. Crédit : iStock
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

"Ça pourra toujours servir", se dit-on en conservant, au fond de son vanity, tubes de fonds de teint, flacons de parfum et mascaras. Oui mais voilà, les cosmétiques ne se gardent pas ad vitam aeternam et la durabilité n'est pas la même pour tous les produits de beauté. En revanche, pas de science exacte pour la conservation des produits. Dans certains cas, la présence de dates de péremption n'est qu'indicative.

On ne badine pas avec les produits de beauté

En août, des chercheurs de la London Metropolitan University ont montré que certains cosmétiques, une fois périmés, pouvaient contenir des bactéries dangereuses pour la santé. Pour éviter cela, les produits de beauté font l’objet d’une réglementation particulière, comme le rappelle le site de la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA). Mais cette réglementation peut vite s’avérer indéchiffrable pour le consommateur.

PAO et date de durabilité minimale

Il existe bien une date de péremption précisée sur certains produits de beauté. Annoncée par la mention “À utiliser avant fin…”, elle renseigne jusqu’à quel moment le produit remplit sa fonction initiale. Le temps minimal de conservation indiqué est de trois mois et le temps maximal de trente mois. Pour Alain Brunner, directeur artistique du fabriquant de cosmétiques MaqPro, cette date n’a “aucune valeur”. 

Une poudre sèche, une poudre libre ou encore un crayon n’ont en fait pas de durée limitée dans le temps.

Alain Brunner, responsable des cosmétiques MaqPro
Partager la citation

“C’est un énarque qui nous a pondu ça ou des gens qui n’y connaissent rien, grogne Alain Brunner. Les délais de péremption des maquillages ne sont pas fiables. Une poudre sèche, une poudre libre ou encore un crayon n’ont en fait pas de durée limitée dans le temps. "Le fard-crème peut se garder jusqu’à vingt ans, une date limite de trente mois n’a aucun sens. Dans un placard, j’ai des fonds de teint qui datent d’il y a cinquante ans et qui remplissent leur fonction", justifie le spécialiste. "Pour le mascara, on ne conseille pas plus de six mois mais c’est simplement parce qu’il sèche à l’air", poursuit Alain Brunner.

À lire aussi
Cœur de Pirate à New York, le 10 septembre 2018 beauté
Cœur de Pirate se dévoile sans retouche sur Instagram

De nombreux produits se conservent plus de trente mois. Pour ceux-là, un autre renseignement, la PAO, "période après ouverture", est obligatoire. La PAO détermine la durée pendant laquelle le produit peut être utilisé en toute sécurité et ce à partir de son ouverture. Il s'agit de la mention sur l'icône du pot de crème dessinée sur certains flacons. Cette mention est composée d'un chiffre suivi de la lettre "M". Par exemple "12M" signifie que le produit peut être conservé 12 mois après son ouverture.

À chaque type de produit son espérance de vie

Pour mieux quantifier les délais de péremption des cosmétiques, ceux-ci sont classés en trois grandes familles : les textures liquides, les textures sèches et les parfums. "La PAO a une valeur indicative car un rouge à lèvres peut durer des années même si, avec le temps, il peut y avoir une très légère oxydation de la couleur". Périmé, un rouge à lèvres a une odeur forte, on dit qu’il “tourne”.

Tout dépend cependant de la composition du produit. Certains rouges à lèvres sont par exemple composés de cires d’abeilles ou de cires minérales, d’autres de graisse de baleines. Les produits à base de cires peuvent se conserver plusieurs années. De même pour les textures sèches comme les poudres, blush ou fards à paupières

Il existe désormais des flacons dits "airless", qui ne laissent pas pénétrer l'air et permettent de laisser le produit dans son état d'origine.

Marielle Delbarre, dermatologue
Partager la citation

Outre les textures, le packaging entre également en compte. "La péremption dépend aussi de l'emballage : si vous avez à mettre vos doigts dans le pot, alors le produit sera forcément vulnérable aux germes", explique la dermatologue Marielle Delbarre, qui souligne à ce titre l'importance de bien se laver les mains avant de se maquiller. "A contrario, il existe désormais des flacons dits "airless", qui ne laissent pas pénétrer l'air et permettent de laisser le produit dans son état d'origine. Dans ce cas, la conservation est meilleure et la péremption moins rapide", poursuit-elle.

Pour les textures poudreuses comme pour les vernis, l’indice de péremption est la sécheresse du produit. L’atout coquetterie le plus durable reste le parfum. L’alcool qu’il contient jouant un rôle de conservateur. Il peut être utilisé jusqu’à trois ans. Lorsqu’il n’est plus utilisable, un parfum a tendance à brunir et son odeur est altérée. Comme pour le parfum, comptez jusqu'à 3 ans pour une crème. Attention cependant. À la différence d'un parfum ou d'un maquillage périmé, une crème qui n'est plus bonne peut causer des allergies ou des réactions cutanées.

En résumé

Il est conseillé de garder un mascara 3 à 4 mois. Passé ce délai, le produit sèche et son application devient plus compliquée. Pour les crayons ou eye-liner, 9 à 12 mois de conservation sont conseillés même si certains professionnels des cosmétiques, comme Alain Brunner, considèrent qu'un crayon ne se périme pas. Il en va de même pour les fards à paupières et fard à joues, dont l'utilisation est conseillée jusqu'à 2 ans, mais dont l'efficacité peut être prouvée largement passé ce délai.
 
La durée indicative d'utilisation d'un rouge à lèvres court de 9 à 12 mois, étirables à plusieurs années tant que l'odeur et la texture du produit sont inchangés. Pour un produit oléagineux comme le fond de teint, 6 mois de conservations sont une moyenne à respecter, quand il est préconisé de se débarrasser d'un anti-cernes au bout d'un an. Une fois encore, ces conseils sont fluctuants et peuvent varier de plusieurs mois d'un spécialiste à un autre. Le tout est de ne pas mettre en péril sa peau et de se débarrasser des produits à l'aspect douteux.

Le site Beautistas renseigne une liste des dates conseillées pour chaque type de produits :


Pour le maquillage :
Mascara : 3 à 4 mois
Crayon /eye-liner : 9 à 12 mois
Fard à paupières et à joues : 1 à 2 ans
Rouge à lèvres : 9 à 12 mois
Fond de teint : 6 mois
Anti-cernes : 1 an
Vernies à ongles : 1 an

Pour les soins :
Crème soin pour le visage : 6 mois
Masque : 3  à 6 mois
Lait hydratant pour le corps : 1 an
Crème solaire : 6 mois à 1 an
Gommage : 2 ans

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Beauté Maquillage Astuces beauté
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants