3 min de lecture Beauté

Comment avoir une peau de rêve avec l'épilation définitive

L'été pointe le bout de son nez et l'une des premières choses à laquelle on pense est de s'épiler. Si certaines optent pour la cire ou le rasoir, d'autres font l'expérience de l'épilation définitive.

Épilation définitive : qu'est ce que c'est ?
Épilation définitive : qu'est ce que c'est ? Crédit : iStock
Laetitia Limmois
Laetitia Limmois

L'arrivée des beaux jours s'accompagne de la tombée des vêtements de mi-saison. Mais avant de pouvoir faire prendre l'air à vos jambes et vos aisselles, une petite épilation s'impose. Alors bien sûr il y a le traditionnel rasoir mais ce dernier irrite la peau et provoque souvent l'apparition de poils incarnés. La crème dépilatoire est aussi un moyen de faire disparaître les poils disgracieux, mais s'apparente au rasoir. Autrement, l'épilation à la cire chaude reste l'une des techniques les plus efficaces. En effet, elle arrache le poil au bulbe et la repousse est lente.

Épilation définitive : les différents méthodes

Grâce au progrès technologique, l'épilation définitive est maintenant possible et accessible. Il existe plusieurs méthodes capables d'éradiquer définitivement les poils : le laser et l'épilation électrique. Cette dernière technique se pratique poil par poil et détruit le bulbe grâce à une aiguille très fine qui envoie des décharges électriques. Le laser a peu à peu remplacé cette méthode. 

Plus rapide, le laser permet de traiter de plus grandes surfaces (30 à 40 minutes pour les jambes entières). "C'est une énergie optique transformée en chaleur. L'énergie va chauffer le poil qui va détruire par continuité les cellules qui le fabriquent" explique la dermatologue Dr. Laurence Netter. La méthode fonctionne très bien sur les personnes aux poils foncés et à la peau claire. "Plus le poil est épais, plus il va chauffer et plus il sera détruit en une seule fois. Le laser ne marchera pas sur un poil trop fin et peu pigmenté. Les lasers ont comme cible le pigment du poil qui doit être brun ou noir et en aucun cas blond ou roux. Plus de contraste entre la peau et poil est important, plus le résultat sera rapide et bon. Pour les peaux foncées, on travail avec le laser YAG qui est un laser vasculaire qui détruit les vaisseaux du bulbe. La cible n'est donc pas la même. Il n'existe pas encore de technique pour les poils blonds ou roux." précise le Dr. Netter.

Contrairement à l'épilation à la cire à faire tous les mois, le laser à l'avantage d'être rentable sur le long terme comme le démontre le Dr. Laurence Netter "J'ai calculé que le prix d'une épilation au laser coûte environ trois ans d'épilation à la cire".

Comment s'y préparer ?

À lire aussi
Cœur de Pirate à New York, le 10 septembre 2018 beauté
Cœur de Pirate se dévoile sans retouche sur Instagram

Il est préconisé de ne pas s'exposer au soleil avant les séances d'épilation au laser. En effet, il est impossible d'épiler une peau bronzée. "La mélanine du bronzage absorberait la chaleur du laser" explique le Dr. Netter. Mieux vaut attendre deux à trois mois après le dernier bronzage avant de commencer les séances d'épilation. On peut au contraire s'exposer au soleil après l'épilation mais il est conseillé d'attendre au moins une semaine. Avant toute séance d'épilation, il ne faut pas non plus utiliser d'huiles essentielles, d'auto-bronzant ou de vitamines qui préparent au bronzage comme la bêta carotène.

Avant d'entamer une épilation au laser ou à la lumière pulsée, "une consultation préalable est obligatoire pour valider les indications, les méthodes et établir un devis" car c'est un procédé médical exclusivement pratiqué par les médecins. "Les poils doivent être rasés 24 heures avant la séance de façon à ce qu'il n'y a pas de perte d'énergie" explique le Dr. Netter.

Après une première séance, le patient ressort gonflé et rosé. Il faut donc absolument éviter l'exposition au soleil tant qu'il y a des rougeurs, c'est-à-dire une semaine environ. La deuxième séance se fait au bout de deux mois environ, au moment ou le poil repousse : "C'est au stade de repousse précoce que le laser est le plus efficace. S'il y a une contre-indication (comme le bronzage) il est possible de raser jusqu'à la prochaine séance".

Il faut compter 6 à 8 séances selon les zones du corps pour un résultat permanent (une séance tous les deux mois). On ne peut pas tout éliminer en une seule fois car les poils ne sont pas tous au même niveau dans leur cycle de vie, c'est pour cela qu'il faut s'y prendre à plusieurs reprises. Il reste toutefois 5% de poils trop fins et il est possible qu'il reste un petit duvet.

Il y a-t-il des risques pour la peau ?

Contrairement aux stéréotypes, la méthode au laser ne provoque aucun cancer ou autre maladie de la peau. "Il n'y a pas de risques pour la santé. Le seul risque du laser, s'il est mal utilisé, est une brulure superficielle de la peau". Autrement dit, soit le praticien n'a pas été compétent et a mal réglé la machine, soit l'appareil était défectueux, soit la cliente n'a pas respecté les recommandations avant l'épilation (ne pas s'exposer au soleil avant, prendre des vitamines contenant de la bêta carotène, exposition aux UV et utilisation d'auto-bronzant).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Beauté Été
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants