3 min de lecture Festival de Cannes

Cannes 2017 : Myriam, projectionniste passionnée pendant le festival

PORTRAIT - "Girls" part à la rencontre des femmes qui font le festival de Cannes. Aujourd'hui, on vous présente une femme de l'ombre, sans qui il n'y aurait tout simplement pas de Festival de Cannes.

Myriam occupe les cabines de projection lors du festival de Cannes depuis 5 ans maintenant
Myriam occupe les cabines de projection lors du festival de Cannes depuis 5 ans maintenant Crédit : Arièle Bonte pour RTL Girls
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

"On est des travailleurs de l'ombre mais on a une importance capitale. Sans nous, il n'y aurait pas de festival de Cannes !", s'exclame Myriam, 47 ans, projectionniste depuis 7 ans et dont c'est le 5e Festival de Cannes. Son métier, cette ancienne comédienne de théâtre en parle avec passion, même si elle regrette l'époque du 35mm, quand on pouvait manipuler la pellicule d'un film et admirer la magie du cinéma opérer. 

"Le principe de notre travail : on n'a pas le droit à l'erreur", explique Myriam pour qui la concentration et le précision sont de rigueur pendant ces 10 jours de festivités. C'est elle aussi qui doit s'assurer que la prise de parole au micro de Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, se fait sans encombre, que les rideaux qui encadrent l'écran sont adaptés au format du film projeté et c'est encore elle qui accompagne l'équipe technique lors des "répétitions". Ces dernières ont lieu la nuit, entre 1 heure et 5 heures du matin et permettent au réalisateur ou chef de la technique de s'assurer de la perfection de la projection.

En cas de problème le jour J, "il faut réagir très vite", ajoute Myriam qui en a connu des frayeurs, notamment dans la salle Buñuel où elle a commencé : "Les rideaux se bloquaient tout le temps !". Un des nombreux souvenirs de la projectionniste à qui on a demandé son point de vue de privilégiée sur cet événement international. 

À lire aussi
Victor Polster interprète Lara dans "Girl", un film de Lukas Dhont Cinéma
"Girl" : pourquoi il faut regarder ce film primé à Cannes

J'aime avoir la possibilité de regarder des films de ma cabine, même si ce n'est pas l'idéal

Myriam, projectionniste de la salle de la Soixantième cette année au Festival de Cannes
Partager la citation

Girls : Ton premier Festival de Cannes, c'était comment ?
Myriam : J'étais à la fois très excitée et j'avais très très peur, en tant que "jeune" projectionniste. Quand je suis arrivée dans ce qu'on appelle les "couloirs de la mort", ceux qui mènent aux cabines de projection, j'ai été déçue parce qu'on y marche le dos très penché. Cela a démystifié le côté strass et paillettes du festival. Même si lors de ma première projection, j'avais le cœur qui allait se décrocher ! C'était un festival extraordinaire, j'ai rencontré toute l'équipe des techniciens, il y avait encore des films en 35 millimètres. J'avais fait les répétitions de la soirée de projection des films présentés lors du prix Cinéfondation avec le réalisateur Laurent Jacob, un homme délicieux, qui reconnaît le travail des projectionnistes !  

Ce que tu préfères dans ton poste durant le festival ?
Je suis assez cinéphile donc j'aime avoir la possibilité de regarder des films de ma cabine, même si ce n'est pas l'idéal (les machines font beaucoup de bruit). J'avoue préférer le 35 millimètres, c'est beaucoup plus sexy, et c'est par essence, la magie même du cinéma ! Enfin, j'aime aussi avoir la satisfaction d'offrir aux spectateurs une belle projection. 

Une personne que l'on croise tous les ans à Cannes ?
On en croise tellement... Je dirai plutôt qu'il faut aller à la plage de la Quinzaine des Réalisateurs, ça, c'est l'endroit incontournable !

Ce qui est extraordinaire aussi ici, c'est qu'en sortant du travail, je peux aller me baigner !

Myriam, projectionniste heureuse à Cannes
Partager la citation

La personne que tu rêverais de croiser ?
Personne... Parce que j'ai déjà croisé le metteur en scène et acteur italien Pippo Delbono ! Il était environ minuit, je sortais du travail et il se rendait à une soirée. Je l'ai abordé dans la rue en le tutoyant directement et on a parlé pendant cinq minutes, jusqu'à ce que la personne qui l'accompagnait le tire pour partir. J'ai essayé de les suivre dans leur soirée mais le vigile n'a jamais voulu me laisser entrer !

Une journée typique à Cannes, pour toi ?
Quand je suis du matin je me rends au travail, ensuite je prends l'apéro sur la plage de la Quinzaine parce qu'il faut bien se détendre... Mais attention, parce que le lendemain matin, on doit se lever tôt et être opérationnelle ! Alors parfois on continue la soirée, parfois on se repose. Ce qui est extraordinaire aussi ici, c'est qu'en sortant du travail, je peux aller me baigner ! 

Qu'est-ce que cela représente pour toi, le Festival de Cannes ?
Le plus grand festival au monde du cinéma. Je ne suis pas fan du côté strass et paillettes. Ce qui est drôle parce que l'on n'arrête pas de croiser des stars puisque l'on entre dans le palais des Festivals par l'entrée des artistes. La même que les membres du jury. Avant-hier par exemple, j'ai pris l’ascenseur avec Will Smith. Figurez-vous qu'il est très beau et super sympa ! 

RTL Girls et Bumble s’associent pour vous faire vivre le Festival de Cannes. Pour rencontrer votre âme-sœur sur la Croisette ou ailleurs, téléchargez dès maintenant l’appli de rencontres qui donne le pouvoir aux femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Portrait Girl Crush
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788675421
Cannes 2017 : Myriam, projectionniste passionnée pendant le festival
Cannes 2017 : Myriam, projectionniste passionnée pendant le festival
PORTRAIT - "Girls" part à la rencontre des femmes qui font le festival de Cannes. Aujourd'hui, on vous présente une femme de l'ombre, sans qui il n'y aurait tout simplement pas de Festival de Cannes.
https://www.rtl.fr/girls/societe/cannes-2017-myriam-projectionniste-passionnee-pendant-le-festival-7788675421
2017-05-24 15:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fbC78wuFqpTMyt_LZSZoiA/330v220-2/online/image/2017/0523/7788679093_myriam-occupe-les-cabines-de-projection-lors-du-festival-de-cannes-depuis-5-ans-maintenant.jpg