2 min de lecture Cinéma

"Baccalauréat" : l'amour d'un père pour sa fille

La rédaction de "Girls" passe au crible un film et détermine s'il a été reçu (ou pas) au Bechdel Test. Aujourd'hui, un drame familial primé à Cannes.

>
BACCALAURÉAT Bande Annonce (Film Roumain - 2016) Crédit Image : Mobra Films | Date :
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Une belle histoire d'amour de cinéma. Baccalauréat est un drame récompensé à Cannes du Prix de la mise en scène. Il sort ce mercredi 7 décembre dans les salles de cinéma française. L'histoire de Roméo, un père de famille et médecin qui fait tout pour que sa fille, Eliza, échappe à la corruption de son pays, la Roumanie. Ce fléau national est présent au plus profond de la société roumaine. De la police aux douanes en passant par... la médecine. Roméo tombe petit à petit dans cet engrenage hors-la-loi avec, pour seul but, permettre à sa fille de réussir ses épreuves du bac. 

Dès sa présentation à Cannes, le film a reçu de nombreuses louanges de la part de la presse française et internationale. Le touchant destin de cette ado a marqué les esprits. Victime d'une agression sexuelle à la veille des épreuves de son bac, Eliza tente d'imposer sa voix face à son père, à sa famille qui s'ébranle et de trouver sa place dans une société en déclin. Une promesse cinématographique ambitieuse mais suffisante pour valider le Bechdel Test ?

Petit rappel : le Bechdel test est un outil permettant de démontrer, en seulement trois questions, à quel point certaines œuvres culturelles s'intéressent uniquement aux personnages masculins et manquent cruellement de leurs homologues féminins. Le Test se décline sur trois niveaux de questions. Une œuvre est reçue si, pour chacune de ces questions, la réponse est "oui". Facile ?

Reçu ou recalé ?

Baccalauréat met en scène (au moins) deux femmes identifiables : Autour d'Eliza gravitent sa mère (Magda), la maîtresse de son père (Sandra) et sa grand-mère. 

Elles parlent ensemble : Et bien pas vraiment. Pourtant, les scènes entre toutes ces femmes ne manquent pas. Magda console sa fille à l'hôpital, après son agression. Magda lave sa fille de retour chez elle. Eliza prend soin de sa grand-mère. Mais toutes ces femmes n'échangent pas de dialogues. Du moins, pas face caméra. Les conversations (importantes) entre Eliza et Madga ont lieu hors-champs. C'est Magda qui les racontent à son époux, Roméo, devant la caméra. 

Leur sujet de conversation ne concerne pas un homme : Même si elle ne sont pas montrées à l'écran, le spectateur de Baccalauréat sait de quoi parlent Eliza et sa mère. Il ne s'agit pas de garçon (pas toujours) mais surtout de son futur. 

Total : 1/3 

Verdict

À lire aussi
Alyssa Milano, le 30 septembre 2018 à Parkland, aux États-Unis viol
#MeToo : Alyssa Milano raconte le viol qu'elle a subi alors que "les caméras filmaient"

Baccalauréat est un exemple des limites du Bechdel Test. Parce que parfois, certains films ne vont pas le réussir mais en creusant un peu, on découvre que le manque ou l'absence de dialogues entre les personnages féminins sert à la cinématographie et à la symbolique du film.

Si les femmes sont tenues à l'écart des caméras, c'est pour insister sur l'isolement du père, parti en Croisade contre la corruption, mais pour les mauvaises raisons. Sa fille, Eliza, réussira-t-elle son bac sans passer par la triche que lui demande son père ? Réponse ce mercredi 7 décembre dans les salles françaises.


Note finale : recalé, mention spéciale "pas reçu mais c'est fait exprès"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Culture Vidéo
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants