1 min de lecture Droits des femmes

Argentine : mobilisation à une semaine du vote sur l'avortement au Sénat

À quelques jours du vote du Sénat pour ou contre la légalisation de l'avortement, des manifestations s'organisent pour défendre les droits des femmes.

Des Argentines manifestent pour défendre le droit à l'avortement, à Buenos Aires, le 25 juillet 2018
Des Argentines manifestent pour défendre le droit à l'avortement, à Buenos Aires, le 25 juillet 2018 Crédit : EITAN ABRAMOVICH / AFP
Emeline Ferry
Emeline Ferry
et AFP

À quelques jours du vote, les Argentines sont plus mobilisées que jamais. Après l'adoption en première lecture du projet de loi légalisant l'avortement, par les députés du Congrès, c'est maintenant au tour du Sénat de se prononcer. Le 8 août, il pourra adopter, rejeter ou modifier ce texte historique qui pourrait changer la vie de millions de femmes.

Actuellement, l'interruption volontaire de grossesse (IVG) est interdite, sauf en cas de viol ou de danger pour la mère. Le projet de loi autoriserait les Argentines à avorter jusqu'à 14 semaines après le début de la grossesse et garantirait la gratuité de l'IVG dans tous les centres de santé du pays.

En attendant le résultat de ce vote qui divise la société argentine, le pays reste très mobilisé. Ce lundi 30 juillet, des centaines de militants anti-avortement ont défilé dans les rues de Buenos Aires contre le projet de loi. Soutenus par l'Église catholique, ils espèrent que le président Mauricio Macri, qui s'est déclaré contre l'avortement, intervienne, mais des membres de son gouvernement ont assuré qu'il ne mettrait pas son veto à la loi si elle était approuvée.

À lire aussi
Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la communauté LGBTQ+ égalité hommes-femmes
Pourquoi apprendre à parler des personnes LGBTQ+ avec respect
Le 14 juin 208, lors de l'annonce du vote du Congrès en faveur du droit à l'avortement, des milliers d'Argentines ont explosé de joie dans les rues de Buenos Aires.
Le 14 juin 208, lors de l'annonce du vote du Congrès en faveur du droit à l'avortement, des milliers d'Argentines ont explosé de joie dans les rues de Buenos Aires. Crédit : EITAN ABRAMOVICH / AFP

Pour répondre à ces militants conservateurs, des manifestations s'organisent pour défendre les droits des femmes. Le 25 juillet, des activistes ont défilé dans la capitale argentine, vêtues de capes rouges et de coiffes blanches. Il s'agit de la tenue des servantes dans le roman dystopique La Servante écarlate (The Handmaid's Tale) de Margaret Atwood, récemment adapté en série.

Depuis plusieurs mois, les militants et militantes pro-avortement se mobilisent pour défendre ce droit fondamental. Ils arborent souvent un foulard vert, devenu le symbole de la lutte pour le droit à l'IVG. Le 8 août, le vote du Sénat sera crucial et pourrait améliorer la vie de millions de femmes dans ce pays, où 500.000 avortements clandestins sont pratiqués chaque année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes Argentine International
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794282191
Argentine : mobilisation à une semaine du vote sur l'avortement au Sénat
Argentine : mobilisation à une semaine du vote sur l'avortement au Sénat
À quelques jours du vote du Sénat pour ou contre la légalisation de l'avortement, des manifestations s'organisent pour défendre les droits des femmes.
https://www.rtl.fr/girls/societe/argentine-mobilisation-a-une-semaine-du-vote-sur-l-avortement-au-senat-7794282191
2018-07-31 17:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dHaExVgG7LWExnElvJFyiw/330v220-2/online/image/2018/0731/7794284376_vetues-comme-dans-le-livre-la-servante-ecarlate-de-margaret-atwood-des-argentines-manifestent-pour-defendre-le-droit-a-l-avortement-a-buenos-aires-le-25-juillet-2018.jpg